Périmètres irrigués villageois en Afrique sahélienne. (CTA, 1990, 234 p.)
close this bookPérimètres irrigués villageois en Afrique sahélienne. (CTA, 1990, 234 p.)
close this folder5 - Le périmètre irrigué villageois de Toya
View the document(introduction...)
View the documentUne région isolée
View the documentLes activités traditionnelles: Riz et sorgho
View the documentLe programme FENU
View the documentLa conception
View the documentLes cultures
View the documentRôle de la communauté villageoise
View the documentLes réalisations - l'aménagement
View the documentL'intensification
View the documentL'organisation paysanne
View the documentLa gestion financière
View the documentRedevance - Commercialisation - Revenus
View the documentValorisation des terres improductives
View the documentDes techniques simples
View the documentUne rapide adaptation
View the documentL'autogestion

L'objectif d'autogestion impose la mise en place de responsables représentatifs et bien formés; ils doivent être capables de traiter les problèmes quotidiens qui se posent dans la conduite de l'aménagement. Ces responsables sont regroupés dans un Comité de gestion comprenant un président, un secrétaire chargé de la gestion administrative, un trésorier et trois membres chargés respectivement de l'agriculture, de la gestion de l'eau, de l'approvisionnement et de la commercialisation.

A côté de ce Comité, sont également élus des commissaires aux comptes qui ont pour tâche essentielle de le contrôler.

Le PIV emploie aussi quelques salariés, pompistes, magasiniers, dont le salaire est intégré dans la redevance globale.