Périmètres irrigués villageois en Afrique sahélienne. (CTA, 1990, 234 p.)
close this bookPérimètres irrigués villageois en Afrique sahélienne. (CTA, 1990, 234 p.)
close this folder5 - Le périmètre irrigué villageois de Toya
View the document(introduction...)
View the documentUne région isolée
View the documentLes activités traditionnelles: Riz et sorgho
View the documentLe programme FENU
View the documentLa conception
View the documentLes cultures
View the documentRôle de la communauté villageoise
View the documentLes réalisations - l'aménagement
View the documentL'intensification
View the documentL'organisation paysanne
View the documentLa gestion financière
View the documentRedevance - Commercialisation - Revenus
View the documentValorisation des terres improductives
View the documentDes techniques simples
View the documentUne rapide adaptation
View the documentL'autogestion

Les premières réalisations du programme FENU débutèrent en 1984; le périmètre de Toya fut aménagé l'année suivante sur une superficie de 42 ha et étendu un an plus tard à 104 ha.

Jusqu'au début des années soixante-dix l'autosuffisance alimentaire de la région était assurée par sa production céréalière qui permettait un approvisionnement moyen de 200 kg/pers/an.

Avec les années de sécheresse, la production descendit rapidement à 25 % de sa moyenne antérieure. Cette réduction, combinée à l'augmentation de la population a fait que, lors de la conception du projet, la production dans le cercle de Tombouctou n'était plus estimée qu'à 30 kg/pers/an.

Outre l'aspect d'urgence alimentaire, le projet a aussi voulu promouvoir chez les cultivateurs la technologie de l'irrigation par pompage avec l'évolution dans l'intensification, l'organisation et la gestion qu'elle nécessite.