Périmètres irrigués villageois en Afrique sahélienne. (CTA, 1990, 234 p.)
close this bookPérimètres irrigués villageois en Afrique sahélienne. (CTA, 1990, 234 p.)
close this folder5 - Le périmètre irrigué villageois de Toya
View the document(introduction...)
View the documentUne région isolée
View the documentLes activités traditionnelles: Riz et sorgho
View the documentLe programme FENU
View the documentLa conception
View the documentLes cultures
View the documentRôle de la communauté villageoise
View the documentLes réalisations - l'aménagement
View the documentL'intensification
View the documentL'organisation paysanne
View the documentLa gestion financière
View the documentRedevance - Commercialisation - Revenus
View the documentValorisation des terres improductives
View the documentDes techniques simples
View the documentUne rapide adaptation
View the documentL'autogestion

Parce que, dans plusieurs régions du Mali, la submersion contrôlée n'a pas donné les résultats espérés et a vite atteint les limites de ses possibilités dans des conditions climatiques difficiles (faibles rendements, insécurité pluviométrique, etc.) et devant la dégradation continue des conditions naturelles, il est apparu rapidement que les seules techniques valables pour atteindre les objectifs de sécurité alimentaire relevaient de la maîtrise totale de l'eau, technique capable d'assurer un minimum de production indépendamment de la crue et du climat.

A partir de l'option maîtrise totale de l'eau, les PIV du programme FENU se sont constitués en unités autonomes d'une vingtaine d'hectares alimentées chacune par un groupe motopompe.

L'aménagement de Toya comporte une juxtaposition de plusieurs unités indépendantes.

Le réseau de distribution est en terre et pourvu d'ouvrages hydrauliques simplifiés au maximum.

Les travaux d'aménagement doivent être exécutés par les paysans avec l'aide de l'assistance technique et de petits matériels (pelles, brouettes, etc.), l'une et les autres fournis, au départ, par le promoteur et financier.

Le principe est donc toujours de présenter une conception technique simple pour rendre la construction des ouvrages facilement accessible aux paysans eux-mêmes et à des coûts minimum ainsi que pour leur permettre d'en assurer aisément l'entretien et la gestion.


Figure 5.2: Toya. Schéma du réseau d'irrigation.