Cover Image
close this bookFood, Nutrition and Agriculture - 10 - Nutrition Education (FAO - FPND - FAO, 1994)
close this folderMobilizing a drought-prone community to improve nutrition - The African Medical and Research Foundation’s work in Kibwezi, Kenya
View the document(introduction...)
View the documentParticipation communautaire à un programme nutritionnel dans une région aride du Kenya
View the documentParticipación comunitaria para mejorar la nutrición en zonas de sequía de Kenya

Participation communautaire à un programme nutritionnel dans une région aride du Kenya

La ron de Kibwezi fait partie des terres arides et semi-arides du Kenya. Le manque de pluie est fremment ’origine de mauvaises rltes et les cycles de famine et de seresse reviennent tous les sept ou huit ans.

L’AMREF (African Medical and Research Foundation), organisation internationale indndante, a but non lucratif, s’efforce d’amorer l’t de sante la population de Kibwezi depuis 1979. Elle a entrepris un projet de nutrition appliquen 1986, pour aborder le probl de la malnutrition par une approche intenglobant la santla production alimentaire, la nutrition et la crion de revenus. Le principe de base de ses activitest la participation communautaire. L’AMREF a assura participation des collectivit’identification des probls, eur luation, a planification, a mobilisation des ressources, ’extion, la surveillance et l’luation des activit

La participation communautaire est drminante pour la mise en valeur des capacitlocales et la poursuite des activitau-dele la phase de financement. Elle est encouragpar la mobilisation collective, la sensibilisation du public et le renforcement des capacitdes collectivit Il y a eu quelques rltats: l’amoration de la surveillance de la croissance des jeunes enfants dans les collectivit Ce groupe d’ reste hors d’atteinte pour les centres de soins maternels et infantiles traditionnels. Des aliments de sevrage appropriont mis au point avec les collectivitartir de produits locaux. Ils sont de plus en plus souvent utilis On a augmenta production de cultures rstant a seresse telles que manioc, mil, sorgho et cales vertes. Les les se sont lanc dans la promotion de la production alimentaire.

En conclusion, on peut dire que la participation communautaire profite autant aux collectivitqu’’AMREF. Les enseignements tirde ce projet aideront l’AMREF et les collectivitlanifier leurs strates futures.