Cover Image
close this bookL'hygiène du Milieu après une Catastrophe Naturelle (PAHO)
View the document(introductory text...)
View the documentAvant-propos
View the documentPréface
View the documentRemerciements
Open this folder and view contentsPremière partie - Les conséquences des désastres sur l'hygiène du milieu
Open this folder and view contentsDeuxième partie - L'hygiène du milieu après un désastre
Open this folder and view contentsTroisième partie - Annexes

Avant-propos

Les responsables du secteur de la santé se sont engagés, à plusieurs reprises, à améliorer l'hygiène du milieu où vivent les populations qu'ils desservent, grâce au développement des "soins de santé primaires" qui donnent la priorité à la prévention plutôt qu'au traitement. Des progrès considérables doivent encore être accomplis dans ce domaine, bien que l'importance du lien existant entre l'environnement dans lequel vivent et travaillent les populations et leur état de santé, soit connue depuis longtemps. Dans les Amériques, les gastro-entérites et les diarrhées font un nombre important de victimes, surtout parmi les enfants, et les maladies liées à l'eau demeurent les causes principales de morbidité et de mortalité précoces.

L'importance de l'hygiène du milieu a été mise en lumière lors de la session extraordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies au cours de laquelle fut instituée la Décennie internationale de l'eau potable et de l'assainissement (1980-1990). Les services sanitaires ne peuvent à eux seuls assurer aux populations urbaines en augmentation constante des conditions d'hygiène satisfaisantes. Pour cela, il est nécessaire que les gouvernements adoptent une approche intersectorielle large - comprenant des programmes de formation et de logement dans le cadre de leurs plans de développement social et économique.

Pourtant, les services de santé jouent un rôle fondamental car il leur appartient de déterminer les besoins de l'hygiène du milieu et de planifier et mettre en oeuvre des programmes appropriés. L'Organisation panaméricaine de la santé a élaboré un programme détaillé de stratégies sanitaires dans la région des Amériques. Priorité y est donnée à l'eau potable et aux services d'assainissement. Dans l'esprit de la Décennie internationale de l'eau potable et de l'assainissement, les gouvernements membres de l'O.P.S. ont désigné 1990 comme l'année cible pour assurer la fourniture d'eau potable et de services sanitaires adéquats au plus grand nombre possible d'habitants. Dans la stratégie générale visant à assurer la santé pour tous d'ici l'an 2000, cette année a été choisie comme date limite pour étendre ces services à toutes les populations.

Les catastrophes naturelles auxquelles sont sujets de nombreux pays américains peuvent entraver les progrès réalisés dans le domaine de l'hygiène du milieu. Les dommages causés à l'infrastructure et aux services sont aggravés par les déplacements de populations. L'altération des conditions habituelles de l'environnement peut avoir des conséquences potentiellement dangereuses pour la santé. Trop souvent il a été nécessaire d'épuiser des ressources limitées pour rétablir, par des mesures d'urgence, les services d'hygiène du milieu existant avant le désastre. Dans de telles circonstances, les progrès ne peuvent qu'être minimes.

La série de manuels relatifs à la préparation aux désastres, publiée par l'Organisation panaméricaine de la santé, répond à l'appel des pays membres pour que soient diffusés des directives et des manuels à même d'aider les responsables de la santé à élaborer des programmes de préparation aux désastres et à se doter des ressources humaines nécessaires. Du fait que les catastrophes se produisent soudainement et vu l'importance que revêt la prise de mesures rapides pour atténuer les risques de maladies et de morts nombreuses, il faut que les pays utilisent les techniques appropriées et leurs propres ressources humaines durant la période d'urgence immédiate. La nécessité de faire appel à des ressources extérieures peut causer des pertes de temps qui risquent d'avoir des conséquences sérieuses sur la santé et le bien-être de la population affectée.

Ce manuel est destiné à donner, aux planificateurs de la santé et des autres secteurs concernés, un cadre de référence qui puisse les aider à incorporer dans leurs activités des stratégies destinées à protéger la population des conséquences des désastres naturels. En l'absence d'un plan de préparation, les catastrophes naturelles causent des dommages aux services de l'hygiène du milieu, dommages qui pourraient et devraient être évités car ces services ont été instaurés à un coût très élevé alors que les ressources sont limitées.

Ces problèmes peuvent se poser aussi dans les régions où des systèmes d'approvisionnement en eau potable et des services sanitaires adéquats existent depuis assez longtemps pour qu'ils soient tenus pour assurés. Ce manuel indique aussi les mesures à prendre après le désastre afin d'en réduire les conséquences à long terme sur la santé de la population et de hâter le processus de réhabilitation.

En évaluant les effets potentiels des désastres naturels et en planifiant des mesures préventives, on peut éviter de sérieux dommages pour la santé, diminuer le coût des réparations et la progression vers la santé pour tous d'ici l'an 2000 pourra continuer malgré les circonstances naturelles adverses.

Héctor R. Acuña, M.D., M.P.H. Directeur