Cover Image
close this bookMesures auxquelles Peuvent Recourir les Etats pour Remplir leur Obligation de Faire Respecter le Droit International Humanitaire (International Committee of the Red Cross , 1994, 20 p.)
close this folderMise en œuvre du droit humanitaire
close this folderMesures prises en coopération avec les organisations internationales
View the documentOrganisations régionales
View the documentNations Unies
View the documentUntitled

Nations Unies

Comme nous l'avons signalrdemment,12 l'article premier, en imposant une obligation aux Etats, fait intablement intervenir la politique. Or, l'un des moyens les plus importants a disposition des Etats, au niveau international, est prsnt l'Organisation des Nations Unies. En outre, tout effort r tentar un Etat pour faire respecter le droit international humanitaire, spalement en cas de violations massives, se rlerait difficile, voire impossible, sans l'appui politique de la communautes Etats, et les Nations Unies sont un des moyens les plus largement utilise propos dans le monde contemporain. L'article 89 du Protocole additionnel 1 le reconnaimplicitement: «Dans les cas de violations graves des Conventions ou du prnt Protocole, les Hautes Parties contractantes s'engagent gir, tant conjointement que srnt, en cooption avec l'Organisation des Nations Unies et conformnt a Charte des Nations Unies».

12 Voir les remarques grales qui suivent l'introduction.

Les diffnts types de mesures que peuvent prendre les Etats en cooption avec les Nations Unies sont mes ci-dessous.13

13 Voir aussi l'de rnte rissur ce sujet et des sujets connexes par Hans-Peter Gasser, «Ensuring respect for the Geneva Conventions and Protocols : The role of Third States and the United Nations», Hazel Fox et Michael M. Meyer (eds.) Armed Conflict and the New Law, vol. II, Effecting Compliance The British Institute of International and Comparative Law, Londres, 1993, pp. 15 9.