Cover Image
close this bookDiagnostic Prealable aux Plans d'Action en Amérique Centrale et dans les Caraïbes (Centre for Research on the Epidemiology of Disasters - International Center for Training Exchanges in the Geosciences, 1997, 190 p.)
close this folder3° PARTIE. CONTEXTE ACTUEL ET CONDITIONS POUR UN PROGRAMME DIPECHO COHERENT, REALISABLE ET EFFICACE
close this folderIII. LES ORGANISMES SUSCEPTIBLES DE PARTICIPER A LA MISE EN ŒUVRE DU DIPECHO ET LEURS PERSPECTIVES
close this folder1. Les grandes organisations internationales œuvrant dans le domaine de la prévention/préparation
View the document(introduction...)
View the documenta. Bureau Régional de l’IDNDR
View the documentb. Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS/OMS)
View the documentc. Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge (FICR)
View the documentd. Organisation des Etats Américains (OEA)
View the documente. Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)

d. Organisation des Etats Américains (OEA)

Comme l’OPS et le FICR, OEA est un partenaire devenu habituel d’ECHO. Cela tient ne gamme varid’activitropos de rction des catastrophe et, en particulier, ne grande expence dans la gestion des projets ’elle des communaut Son rayon d’action est trndu dans la mesure otiquement l’ensemble de la ron est couvert. Un vtable reseau (ths d’de et lieux d’application) est tissnotamment dans la Cara avec ses bureaux CDMP (Caribbean Disaster Mitigation Project). Le probl est parfois l’absence de coordination avec d’autres programmes et la duplication des efforts. Dans un pays comme Ha, ovaillent diffntes institutions ou ONG, plusieurs programmes vont dans le m sens. On retrouve parfois des complntaritintssantes, mais il n’y a pas, ou peu, de contact entre responsables (cas des programmes du CNUEH et du CDMP, cas des actions du CRS et du CDMP).

Parmi les nombreux projets enir d’OEA, les suivants nous paraissent en conformitvec les besoins enregistret les prcupations du DIPECHO:

- le projet “Flood hazard mapping and local alert Systems for Central America”. Il s’ins logiquement dans la continuites expences pilotes ris au Honduras et correspond e vtables besoins dans la ron. Peut-e s’agit-il cependant de veiller armoniser les nombreuses actions dlopp en Amque Centrale en mati de systs d’alerte prce. Cependant OEA semble se drquer par des modes plus adapt aux communaut

- le projet “Reduction of the vulnerability of smaller urban centers and the Panamerican Highway to natural disasters in Central America”: une approche intalliant de mani utile les voies de communications, les populations riveraines, les activitcommerciales et les risques.

- le projet “Natural disaster vulnerability profiles and economic loss reduction for small island states in the Caribbean” (prise en compte de l’impact des catastrophes notamment dans les domaines de l’agriculture, l’rgie, le tourisme et les transports).

Ces projets ont semble-t-il d prntCHO. D’autres encore mtent attention, notamment:

- un projet de rction de la vulnbilitans le secteur Energie en Amque Centrale (avec CEPREDENAC et la CEAC48);

48Consejo de Electrificacie Amca Central.

- des projets (pour les Caras) ropos de l’amoration des techniques de construction, la rsion des codes de construction, ou encore la rction de la vulnbilites fices publics utilisen tant que refuges lors des situations d’urgence;

- un projet visant n meilleur usage des systs d’assurance, en tant qu’instrument de rction des catastrophes (demande du CARICOM),

- l’luation, dans les Caras, des menaces cres, cartographie des zones expos et mise au point de mods de prsion (houles de temps, mar, vitesse des vents).