Cover Image
close this bookUtilisation des fourrages grossiers en régions chaudes. (Étude FAO Production et santé animales - 135) (1997)
close this folderIV. Le traitement a l’urée
close this folder4.3. Considérations pratiques sur le traitement à l’urée
View the document(introduction...)
View the document4.3.1. Les types de traitements et de stockage
View the document4.3.2. Les opérations pratiques du traitement
View the document4.3.3. Calendrier des travaux et traitement à l’urée
View the document4.3.4. Autres traitements à l’urée: Utilisation de l’urine

4.3.3. Calendrier des travaux et traitement à l’urée

II est préférable de traiter au début de la saison sèche juste après la récolte, non seulement parce que l’eau et les stocks de fourrage sont encore là, mais aussi parce que le paysan est plus disponible et qu’il dispose de la trésorerie lui permettant d’acheter l’urée.

Il sera également possible de ne manipuler le fourrage qu’en une seule fois en effectuant le traitement au moment de la construction de la meule traditionnelle.

En outre, il ne fait pas encore trop chaud et le travail physique en est facilité. Dans la majorité des cas observés, une famille peut traiter une tonne de paille en 4 heures.

Pour une meilleure organisation du travail, il est évidemment conseillé de procéder aux préparatifs un ou deux jours avant la date du traitement.