Cover Image
close this bookManuel sur l'Environnement Volume III: Catalogue des Normes Antipollution (GTZ/BMZ, 1996, 663 pages)
close this folder4. Normes de qualité de l'environnement
View the document4.1 Qualité de l'air
View the document4.2 Situation climatique
Open this folder and view contents4.3 Situation en matière de bruit
Open this folder and view contents4.4 Ressources en eau
Open this folder and view contents4.5 Qualité de l'eau
View the document4.6 Qualité des sols
View the document4.7 Surfaces agricoles et forestières utiles
View the document4.8 Conditions de biotope (fonctions de biotope spéciales)
View the document4.9 Qualité des produits alimentaires

4.2 Situation climatique

Les changements climatiques peuvent avoir différentes causes de type anthropogène :

- modidifications de la couverture des surfaces,
- projets d'irrigation et de drainage,
- interventions tendant à modifier la morphologie du relief,
- aménagements de lacs.

Selon l'envergure des interventions et les spécificités locales, ces altérations climatiques peuvent avoir des effets localement limités (microclimat) ou au contraire être de nature globale.

Les principaux paramètres climatiques sont les suivants :

- température et courbes de température,
- humidité de l'air,
- hauteur des précipitations,
- fréquence de brumes et brouillards,
- force et direction des vents,
- Intensité de rayonnement.

De telles modifications peuvent être observées en particulier au niveau du topoclimat avec des effets sur :

- les conditions de production de l'agriculture (fronts d'air froid, réduction des écarts de température par suite de l'aménagement de plans d'eau, etc.),

- l'érosion des sols sous l'action du vent (plantations brise-vent),

- les conditions de vie de la flore et de la faune, et plus particulièrement des micro-organismes et donc des agents pathogènes,

- la qualité de l'air (répartition des substances polluantes),

- la santé et le bien-être de la population.

L'évaluation d'un changement climatique comme étant positif ou négatif dépend entièrement de la situation spécifique rencontréeet du critère d'évaluation utilisé (lui-même étant fonction des besoins devant être satisfaits par les différents éléments de l'environnement) et ne peut donc être effectuée que par référence aux récepteurs spécifiquement concernés.

Il n'existe pas dans ce domaine de normes au sens strict du terme, mais de telles normes pourraient être élaborées sur la base des conditions ayant induit les effets susmentionnés, du moins sous la forme de valeurs indicatives concernant les conditions climatiques qu'il convient de maintenir ou de réhabiliter.