Cover Image
close this bookManuel sur l'Environnement Volume III: Catalogue des Normes Antipollution (GTZ/BMZ, 1996, 663 pages)
close this folder5. Substances chimiques et groupes de substances/registre des substances
close this folder5.4 Registre des substances
close this folder5.4.4 Fiches d'information classées selon les substances chimiques et groupes de substances - par ordre alphabétique
View the documentAcide acetique (2,4-dichlorophenoxy)
View the documentAcide 2,4,5-trichlorophenoxy acetique
View the documentAcroleine
View the documentAldrine
View the documentAmiante
View the documentAntimoine
View the documentArsenic
View the documentAtrazine
View the documentBaryum
View the documentBenzene
View the documentBeryllium
View the documentBiphenyles polychlores
View the documentBrome
View the documentBromure de methyle
View the documentCadmium
View the documentCarbaryl
View the documentChlordane
View the documentChlore
View the documentChloroforme
View the documentChlorophenols
View the documentChlorure de vinyle
View the documentChrome
View the documentCobalt
View the documentCresols
View the documentCuivre
View the documentDdt
View the documentDichlorvos
View the documentDieldrine
View the documentDinitro-o-cresol
View the documentDioxines
View the documentDioxyde de soufre
View the documentEndosulfan
View the documentEndrine
View the documentEpichlorohydrine
View the documentFluorure d'hydrogene
View the documentFormaldehyde
View the documentHexachlorobenzene
View the documentHydrocarbures aromatiques polycycliques
View the documentHydrogene sulfure
View the documentLindane
View the documentMalathion
View the documentMercure
View the documentMonoxyde de carbone
View the documentNaphthalene
View the documentNaphthalenes chlores
View the documentNickel
View the documentNitrate
View the documentOxyde d'azote
View the documentOzone
View the documentParaquat
View the documentParathion
View the documentPhenol
View the documentPlomb et ses composes inorganiques
View the documentPlomb et ses composes organiques
View the documentPyridine
View the documentTetrachloroethene
View the documentThallium
View the documentToluene
View the document1,1,1-Trichloroethane
View the documentTrichloroethene
View the documentVanadium
View the documentZinc

Chlore

APPELLATIONS

Numéro du CAS: 7782-50-5

Nom dans le registre: Chlore

Nom de la substance: Chlore

Synonymes, noms commerciaux: Chlorum

Nom(s) anglais: Chlorine

Nom(s) allemand(s): Chlor

Description générale: Gaz de couleur jaune verdâtre, d'odeur forte et suffocante.

PROPRIETES PHYSICO-CHIMIQUES

Formule brute: Cl2

Masse atomique relative: 70,91 g

Masse volumique: 0,567 g/cm3 (liquide, masse vol. critique à 144 °C); 3,21 g/l (gaz) à 0°C, 1013 h Pa

Densité de gaz: 2,49

Point d'ébullition: -34,05°C

Point de fusion: -100,98°C

Tension de vapeur: 6,8 bar à 20°C

Seuil olfactif: 0,05 ppm

Solubilité: Dans l'eau: 7,3 g/l à 20°C;

dans le tétrachlorure de carbone: 176,5 g/l à 19°C.

Facteurs de conversion: 1 mg/m3 = 0,339 ml/m3

1 ml/m3 = 2,947 mg/m3

ORIGINE ET UTILISATIONS

Utilisations:

Le chlore trouve de nombreuses applications dans l'industrie chimique, ainsi par exemple pour la préparation de produits organo-chlorés (matières plastiques, solvants , insecticides, herbicides), dans l'industrie de la cellulose et du papier, et pour le blanchiment des textiles. Il est aussi utilisé comme désinfectant pour l'eau potable et l'eau de baignade.

Origine/fabrication:

Dans la nature, le chlore se présente essentiellement en association avec le sodium, le potassium et le magnésium sous la forme de chlorures. Un autre dérivé important est l'acide chlorhydrique. A l'heure actuelle, on prépare généralement le chlore par électrolyse de chlorures de métaux alcalins (cellules à diaphragme et cellules à cathodes de mercure). Dans de moindres proportions, on utilise aussi des méthodes chimiques (procédés SHELL, KEL et SOUTHWEST-POTASH).

Chiffres de production (production mondiale):

1975 = 22,5 millions tonnes; 1983 = 30 millions tonnes; 1994 = >40 millions tonnes

TOXICITE

Homme:

LCLo 837 ppm/30 mn., inhalation

sel. UBA, 1986

2,5 mg/l air = mort immédiate

sel. TAB. CHEMIE, 1980


Mammifères:



Rat

CL50 293 ppm/1 h, inhalation

sel. UBA, 1986

Souris

CL50 137 ppm/1 h, inhalation

sel. UBA, 1986

Cobaye

LCLo 330 ppm/7 h, inhalation

sel. UBA, 1986

Chien

LCLo 800 ppm/30 mn, inhalation

sel. UBA, 1986

Organismes aquatiques:



Truite

0,08 ppm/ 168 h/ eau fraîche; TLm

sel. UBA, 1986

Poissons

à partir de 0,05 mg/l = létal


Pathologie/toxicologie

Homme/mammifères: Gaz toxique et très caustique. Symptômes d'intoxication après inhalation: irritation des muqueuses des voies respiratoires, s'accompagnant de suffocation, de toux et d'une faible tension artérielle; en cas d'expositions prolongées et répétées, phénomène d'accommodation à l'odeur et aux irritations; rémission trompeuse pouvant être suivie par l'apparition d'un oedème pulmonaire aigu. Le chlore liquide a un effet très caustique sur la peau.

Végétaux : En général, les effets nocifs sur les plantes sont décrits par référence à la charge de chlorure (v. chlorures), ceci bien que le chlore gazeux contenu dans l'air soit directement absorbé par les plantes, détruisant le tissu végétal par oxydation ou par substitution de l'hydrogène dans les composés organiques.

COMPORTEMENT DANS L'ENVIRONNEMENT

Milieu aquatique:

Figure en République fédérale d'Allemagne dans la catégorie de risques pour l'eau WGK 2. Anéantissement de toute forme de vie dans l'eau; l'effet bactéricide persiste aussi longtemps que du chlore libre se trouve dans l'eau. Le chlore réagit vivement avec l'eau pour former, selon le taux de dilution, du gaz hydrochlorique ou de l'acide chlorhydrique. Dissous dans l'eau, le chlore est doué d'un pouvoir oxydant très marqué.

Atmosphère:

Le chlore à l'état de gaz comprimé forme, en se dilatant, un brouillard froid qui est plus lourd que l'air; des mélanges caustiques et toxiques à l'air se forment à la surface des plans et cours d'eau.

Sols:

Dans le sol, le chlore n'est présent que sous la forme de sels (chlorures) et sous forme ionisée (v. Chlorures).

VALEURS LIMITES DE POLLUTION

Milieu/

Secteur

Pays/ organ.

Statut

Valeur

Cat.

Remarques

Source

Air:


D

L

0,1 mg/m3

IW 1

1)

sel. TA-Luft, 1986



D

L

0,3 mg/m3

IW 2

2)

sel. TA-Luft, 1986



D

G

0,10 mg/m3


Moy.mens.vég.

sel. TA-Luft, 1986


Emission

D

L

5 mg/m3


flux massique ³ 50 g/h

sel. TA-Luft, 1986


Amb.prof.

D

L

1,5 mg/m3

MAK

Limite max.I I

DFG, 1989


Amb.prof.

D

L

1,5 mg/m3

BAT


sel. LAU-BW


Amb.prof.

DDR

L

1 mg/m3



sel. LAB. CHEMIE, 1980


Amb.prof.

SU

(L)

1 mg/m3

PDK


sel. SORBE, 1988


Amb.prof.

USA

(L)

3 mg/m3

TWA


sel. SORBE, 1988


Amb.prof.

USA

(L)

9 mg/m3

STEL


sel. SORBE, 1988

Remarques:

1) Moyenne annuelle arithmétique
2) 98 % de la moyenne demi-horaire dans l'année

EVALUATION ET REMARQUES

En raison de sa forte toxicité ainsi que de ses propriétés caustiques et oxydantes, le chlore représente un risque pour tous les types de milieux aquatiques, et en particulier pour l'eau potable; en cas d'émanation de grandes quantités de gaz, il est impératif de donner l'alerte.