Cover Image
close this bookManuel sur l'Environnement Volume I: Instructions, Planification Multisectorielle, Infrastructure (GTZ/BMZ, 1996, 587 pages)
close this folderInfrastructure
close this folder18. Chemin de fer, installations et exploitation
View the document1. Présentation du domaine d'intervention
View the document2. Effets sur l'environnement et mesures de protection
View the document3. Aspects à inclure dans l'analyse et l'évaluation des effets sur l'environnement
View the document4. Interactions avec d'autres domaines d'intervention
View the document5. Appréciation récapitulative de l'impact sur l'environnement
View the document6. Bibliographie

5. Appréciation récapitulative de l'impact sur l'environnement

Les lignes de chemin de fer morcellent les paysages et les régions. Il est possible d'atténuer ces effets négatifs en les prévoyant lors des études et de la réalisation. Les motrices électriques ne provoquent aucune pollution atmosphérique directe, tandis que les locomotives diesel sont à l'origine de nuisances limitées. Le bruit produit par les voies ferrées est moins important que celui généré par la circulation routière et n'est pas ressenti de manière aussi gênante. Les lignes de chemin de fer doivent autant que possible éviter les zones de concentration urbaine. Des dispositifs antibruit doivent être prévus dans ces dernières lorsque les vitesses de passage sont élevées.

Si les véhicules et installations de traitement satisfont aux normes internationales de construction et de sécurité, ils peuvent en règle générale assurer un transport associant sécurité et bas niveau de nuisance, sous réserve que l'infrastructure du réseau ait été planifiée et réalisée de manière appropriée. Dans certains cas, il peut s'avérer nécessaire de prendre des mesures de construction divergeant de ces normes ou les renforçant, afin de tenir compte des nécessités locales.

Par ailleurs, les personnels d'exploitation de même que l'administration/organisation de direction et de surveillance doivent être instruits des effets et risques potentiels pour l'environnement et doivent être formés aux actions de prévention. Ils doivent disposer d'une organisation renforcée sur le plan institutionnel pour pouvoir répondre à leurs missions.

A cet effet, il importe de concevoir suffisamment à l'avance les thèmes et contenus de la formation ainsi que de prévoir les moyens matériels et financiers dont le personnel devra être doté pour pouvoir assumer ses fonctions de contrôle et de surveillance.

La mise sur pied d'un transport ferroviaire écologique ne peut se faire que par la conjugaison des facteurs suivants:

- sécurité des équipements, en conformité avec l'état de la technique (véhicules, traitement) ;

- mise en oeuvre sûre de ces équipements par un personnel formé à cet effet ;

- organisations de mise en oeuvre renforcées sur le plan institutionnel, assurant l'entretien des véhicules et installations, la gestion du trafic ainsi que la surveillance et le contrôle environnemental.