Cover Image
close this bookManuel sur l'Environnement Volume I: Instructions, Planification Multisectorielle, Infrastructure (GTZ/BMZ, 1996, 587 pages)
close this folderInfrastructure
close this folder13. Elimination des déchets
View the document1. Présentation du domaine d'intervention
View the document2. Effets sur l'environnement et mesures de protection
View the document3. Aspects à inclure dans l'analyse et l'évaluation des effets sur l'environnement
View the document4. Interactions avec d'autres domaines d'intervention
View the document5. Appréciation récapitulative de l'impact sur l'environnement
View the document6. Bibliographie

4. Interactions avec d'autres domaines d'intervention

Du fait de leur portée spatiale et matérielle, les projets d'approvisionnement et d'élimination doivent s'intégrer de manière claire et plausible aux autres dimensions de la gestion de l'environnement et de l'aménagement du territoire. Cela vaut particulièrement pour les projets d'élimination des déchets, du fait du potentiel de nocivité des déchets ménagers, commerciaux et industriels.

Les domaines touchés par les projets d'élimination des déchets et les conflits d'utilisation et interactions éventuels sont principalement:

- le sol, l'agriculture et la foresterie ;

- les eaux (de surface, souterraines), l'aménagement et la gestion des ressources en eau, les ouvrages hydrauliques ;

- le captage d'eau, l'adduction et la distribution d'eau en milieu urbain, l'alimentation en eau des régions rurales et l'assainissement ;

- la protection de la nature et des paysages, les possibilités de loisir et de détente ;

- la construction et l'urbanisme, la planification de la localisation des activités industrielles et commerciales ,

- le patrimoine culturel et matériel ;

- les réseaux de transport (routes, voies ferrées, voies d'eau, aéroports) ;

- les plans existants/futurs d'aménagement du territoire, d'occupation des sols et d'urbanisation ; plans d'action ;

- la problématique des distances par rapport aux zones d'habitation existantes ou prévues ;

- la disponibilité de terres et terrains.

Dans le cas où des conflits d'utilisation se manifestent, il convient de développer des processus d'appréciation comparative. Le critère à retenir en l'occurrence n'est pas le status quo, c'est-à-dire les structures et réalisations existant avant l'exécution du projet d'élimination des déchets, mais de définir le potentiel de développement de la zone concernée. Le critère de référence est donc représenté par la capacité de développement et non par le niveau de développement existant [41]. Cette approche souligne combien il est important de cerner et d'évaluer les potentialités en sols et terrains, en biotopes et en ressources hydrologiques (aux plans quantitatifs et qualitatifs).

Des mesures de rééquilibrage, d'amortissement et de compensation peuvent considérablement contribuer à développer une solution globale, optimale au regard des impératifs, environnementaux.