AFRIQUE DU SUD (2 avril)

AFRIQUE DU SUD (2 avril)

Les précipitations de février et mars ont été dans l’ensemble satisfaisantes pour les cultures dans la majorité des régions agricoles, malgré des températures supérieures à la moyenne et des précipitations insuffisantes au début de février. Les perspectives d'une bonne récolte sont compromises par des vagues de sécheresse intermittentes observées dans le Free State et les provinces du Nord-Ouest et du Nord, ainsi que par des inondations survenues dans les provinces du Cap. Un gel précoce cet hiver pourrait également affaiblir les rendements.

Les estimations officielles relatives à la récolte de maïs ont été révisées à la hausse grâce aux précipitations favorables de février/mars, et devraient atteindre 7,4 millions de tonnes. Ce chiffre est loin des 9 millions de tonnes produites en 1997. Si la récolte est réduite au cours de la campagne de commercialisation 1998/99, la capacité nationale d'exportation de maïs en direction des pays de la sous-région sera limitée.