"AFG">AFGHANISTAN* (10 février)

AFGHANISTAN* (10 février)

Les perspectives de la récolte de 1998 en mai/juin demeurent incertaines, principalement en raison des conflits en cours dans les provinces septentrionales qui assurent quelque 40 pour cent de la production de céréales irriguées du pays et environ 53 pour cent des cultures pluviales. La mission FAO/PAM d’évaluation des cultures et des disponibilités alimentaires qui s’est rendue dans le pays en juin/juillet dernier a estimé la production céréalière totale de 1997 à 3,66 millions de tonnes, soit 18 pour cent de plus que l’année précédente. Après le séisme qui a récemment frappé le nord du pays, la situation alimentaire est très précaire dans les zones touchées et une aide d’urgence est indispensable. Selon le PAM, 30 000 Afghans de la région du Takhar auront besoin de secours alimentaires pendant les trois prochains mois, car ils ont perdu toutes leurs disponibilités alimentaires, y compris le bétail; 1 500 tonnes de vivres au total sont requises pour les survivants du tremblement de terre. Depuis le 9 février, le PAM fournit des vivres aux populations touchées et projette d’envoyer 20 convois de chacun 70 tonnes d’aide alimentaire en moyenne, depuis le Tadjikistan vers les régions reculées d’Afghanistan.

Un Appel commun a été lancé en faveur de l’Afghanistan le 4 février 1998 pour un montant total de 153,5 millions de dollars E.-U., qui devrait couvrir la période janvier- décembre 1998. L’Appel vise l’agriculture, l’éducation, la santé, les activités rémunératrices, la remise en état des infrastructures, les secours et l’aide alimentaire.

Les importations céréalières de 1997/98 devraient s’établir au même niveau que celles de la dernière campagne, soit 710 000 tonnes, dont 170 000 tonnes pour couvrir les besoins d’aide alimentaire d’urgence.