Après des mois de pluies torrentielles liées à El Niño, l'Afrique de l'Est a besoin d'une aide d'urgence

Veille mondiale FAO

 

Après des mois de pluies torrentielles liées à El Niño, l'Afrique de l'Est a besoin d'une aide d'urgence


Après plusieurs mois de pluies torrentielles associées au phénomène El Niño, de nombreuses populations d'Afrique de l'Est ont besoin d'une aide d'urgence. Un Rapport spécial publié par le Système mondial d'information et d'alerte rapide de la FAO (SMIAR) indique que les inondations dans la plupart des secteurs de cette sous-région ont provoqué d'importants dégâts aux récoltes (sur pied et entreposées) et aux infrastructures (routes, ponts et lignes de chemin de fer). La production vivrière et la distribution des aliments ont été durement touchées. Les pertes de bétail ont été importantes et dans certains pays, comme le Kenya et la Somalie, les pertes humaines enregistrées ont également été considérables.

Au Kenya, les pluies particulièrement importantes que le pays a connues en novembre 1997 et en janvier 1998 ont fortement compromis la récolte principale et la récolte secondaire de maïs, l'aliment de base du pays. Le Gouvernement a déclaré les secteurs les plus touchés zones sinistrées et a lancé un appel à l'aide internationale. En octobre 1997, la croissance spectaculaire de la population de moustiques provoquée par les inondations est à l'origine d'une épidémie de fièvre de la vallée du Rift et d'autres maladies. Des centaines de personnes et des milliers de bovins, ovins, caprins et camélidés ont succombé à la maladie.

En Somalie, les pluies torrentielles de la mi-octobre 97 ont fait 2 000 morts et 250 000 sans abri. Les inondations ont provoqué la mort d'environ 35 500 têtes de bétail. L'épidémie de fièvre de la vallée du Rift, qui s'est propagée du nord-est du Kenya au sud de la Somalie, conjuguée à d'autres maladies animales, a encore alourdi ce bilan, tuant plusieurs centaines d'animaux, surtout des chameaux et des chèvres. La Tanzanie, l'Ouganda, l'Ethiopie et l'Erythrée comptent au nombre des autres pays durement touchés.

16 février 1998

Autres liens:


 Page d'accueil de la FAO  

 Búsquedas 

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO,1998