AQUASTAT-PrésentationAQUASTAT - Présentation

PRESENTATION DE L'ETUDE

En 1993, la FAO a lancé une enquête (programme connu sous le nom d'AQUASTAT) dont l'objectif est de rassembler l'information concernant l'utilisation de l'eau en milieu rural par pays de manière systématique, et de la rendre disponible, sous un format standardisé, aux lecteurs intéressés par les perspectives régionales ou globales.

En 1994-95, les 53 pays africains ont été étudiés, ce qui a donné lieu à la publication de la FAO Rapport sur l'Eau 7: "L'irrigation en Afrique en Chiffres".

En 1995-96, les 29 pays du Proche Orient ont été étudiés, les résultats de l'étude étant disponibles dans le Rapport sur l'Eau 9: "L'irrigation au Proche Orient en Chiffres" (en anglais).

En 1997, l'étude a concerné les pays de l'ancienne Union Soviétique et est présenté dans le rapport sur l'eau no. 15 "Irrigation in the Countries of the Former Soviet Union in Figures."

Les autres régions sont actuellement en cours d'étude et donneront lieu à des rapports similaires.

 OBJECTIF DE L'ETUDE

 L'objectif de cette enquête est double:

 

  • fournir une image aussi exacte que possible de la situation de l'hydraulique agricole et de l'hydraulique rurale en général pour chaque pays, avec une attention spéciale pour l'irrigation et en mettant en évidence les caractéristiques du pays et les tendances, les contraintes et les perspectives de l'irrigation et des ressources en eau:
  •  

  • offrir une base pour les analyses au niveau régional et continental en fournissant une information systématique et fiable sur la situation des ressources en eau et de l'hydraulique agricole qui puisse venir en appui à la planification et aux projections régionales.
Afin d'obtenir l'information la plus fiable possible, l'enquête a été organisée comme suit:

 l. Revue de la bibliographie et de l'information existante au niveau du pays et des sous-régions.

 2. Collecte de l'information à l'aide d'un questionnaire détaillé.

 3. Traitement et analyse critique de l'information recueillie avec l'assistance d'un logiciel de traitement des données développé pour les besoins de l'enquête; sélection des informations les plus fiables.

 4. Préparation d'une monographie du pays

Ensuite, des tableaux régionaux et sous régionaux ainsi que des cartes et des synthèses régionales ont été préparés. L'information a été vérifiée par recoupement lorsque cela était possible.

MONOGRAPHIES

 Les monographies par pays ont été préparées dans la langue officielle de communication de la FAO dans le pays et sont présentées dans cette langue.

 Les monographies par pays décrivent la situation des ressources en eau et de leur utilisation dans le pays, ainsi que celle du sous-secteur de l'hydraulique agricole. Elles mettent en évidence les particularités de chaque pays et les problèmes que ceux-ci rencontrent dans la mise en valeur des ressources en eau, et plus particulièrement en irrigation. Elles résument les tendances de l'irrigation dans le pays telles que décrites dans la littérature. Les monographies sont présentées selon un canevas standardisé, organisé en 6 sections selon le modèle suivant:

 

    - géographie et population.

     - climat et ressources en eau;

     - développement de l'irrigation et du drainage;

     - environnement institutionnel;

     - évolution de la gestion des ressources en eau;

     - sources d'information.

Des tableaux standardisés ont été utilisés pour chaque pays. Lorsqu'une information n'est pas disponible, elle est remplacée par un tiret (-). Etant donné que la plupart des informations ne sont disponibles que pour un nombre limité d'années, l'information fiable la plus récente est présentée dans les tableaux et l'année à laquelle elle se réfère est indiquée.

 COLLECTE, ANALYSE ET TRAITAMENT DES DONNÈES

Les principales sources d'information étaient:

 

    - les schémas directeur nationaux de développement des ressources en eau et d'irrigation;

     - les annuaires, les statistiques et les rapports nationaux;

     - les rapports de projets de la FAO ou autres;

     - les enquêtes internationales;

     - les résultats et les publications de centres de recherche nationaux et internationaux.

Au total, 50 variables pour l'Afrique et 65 variables pour le Proche Orient et les pays de l'ancienne Union Soviétique ont été sélectionnées et sont présentées dans les tableaux qui se trouvent dans les monographies. Elles sont regroupées en catégories correspondant aux différentes sections des monographies. Une description détaillée de chaque variable est donnée (voir Définitions).

 Dans la plupart des cas, une analyse critique de l'information était requise pour assurer la cohérence d'ensemble de l'information recueillie pour un pays donné. Lorsque plusieurs sources donnaient des informations divergentes ou contradictoires, la préférence a été systématiquement donnée à l'information récoltée au niveau du pays ou de la province plutôt qu'au niveau régional ou global et, sauf dans le cas d'erreurs évidentes, les sources officielles ont été privilégiées. En ce qui concerne les ressources en eau partagées, la comparaison de l'information entre les pays a permis de vérifier et de compléter les informations concernant les débits des fleuves transfrontières et d'assurer la cohérence au niveau des bassins.

 Malgré ces précautions, il reste que la précision, la fiabilité et la fréquence avec lesquelles l'information est recueillie varient considérablement en fonction de la région, du pays et de la catégorie d'information. Ces considérations sont discutées systématiquement en détail dans les monographies par pays.

 NOTE:
Les appellations employées ci-après et la présentation des données n'impliquent de la part de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoriees, villes ou zones, ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites.

 © FAO

Top of the page