Cover Image
close this bookNourriture Saine Meilleure Santé (CPS, 1984, 153 p.)
close this folderDeuxième leçon
close this folderChapitre 1: Le rôle des aliments
View the document(introduction...)
View the document1. Les substances énergétiques
View the document2. Les substances plastiques

2. Les substances plastiques

Ces substances peuvent e consides comme des mataux de construction. En effet, aprleur transformation ntuelle, elles seront utilis par notre organisme pour la formation de nouvelles cellules pendant la croissance, en remplacement de celles qui sont us, et pour la fabrication de produits divers, indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, tels que les enzymes, les hormones, le mucus, le sm, etc. C'est le "rplastique" des aliments. Les besoins en substances plastiques sont appel "besoins plastiques".

Les substances plastiques sont:

- les protes,
- les glucides,
- les lipides,
- les minux,
- les vitamines,
- l'eau,
- l'oxyg.

Nous remarquons donc que notre organisme peut utiliser les protes, les glucides et les lipides comme des sources d'rgie ou comme des mataux de construction. Le bois ne peut-il pas servir comme combustible, aussi bien que pour construire des meubles? Les protes sont cependant avant tout des substances plastiques et exceptionnellement des substances rgques. Les glucides et les lipides sont surtout des substances rgques.


Le sch suivant rme le double rdes aliments

Tous les hommes n'ont pas les ms besoins rgques et plastiques, car plusieurs facteurs exercent une influence sur ces besoins. Ainsi:

1. Le poids corporel. Les besoins sont proportionnels au poids. Un homme robuste, ayant un poids plus va aussi un plus grand nombre de cellules ourrir qu'un homme de constitution plus lre. Pour cette raison l'homme a, en gral, des besoins plus vque la femme.

2. L'. Par kilo de poids, les besoins sont plus vpour un enfant que pour un adulte, ause de la multiplication des cellules pendant la pode de croissance. Pendant la vieillesse les besoins diminuent.

3. Le climat. Les besoins sont plus vdans un climat froid, car l'organisme dnse plus d'rgie en vue de maintenir sa tempture 7° .

4. Le travail musculaire. Les besoins sont proportionnels au travail musculaire. Ainsi un agriculteur a des besoins plus vqu'un employu qu'un diant.

5. Les ts physiologiques. Les femmes enceintes et les femmes allaitantes ont des besoins plus v car elles doivent nourrir un enfant en pleine croissance.

6. Les ts pathologiques. Les besoins varient avec les maladies. En gral les besoins plastiques sont plus v spalement en cas de fie. Lorsque le malade est astreint n repos prolongses besoins diminuent.

Pour pouvoir comparer les besoins rgques et plastiques des hommes, on prendra comme exemple un homme adulte de sexe masculin, de 30 ans, pesant 60 kilos, effectuant un travail de bureau dans un climat tropical et pratiquant des exercices physiques ntervalles rliers. Cet homme est appel"homme de rrence". Ainsi, sauf s'il en est fait mention autrement, les besoins en substances rgques et plastiques citdans ce cours, sont ceux de cet homme de rrence.