Cover Image
close this bookFormation Professionelle en Afrique: Technologie Generale pour Construction Métallique - Tome 1
View the document(introduction...)
View the documentLa Profession du Serrurier
View the documentOutillage d’Atelier de Serrurier (Construction Métallique)
View the documentLa Mesure
View the documentLes Tolérance et les Ajustements
View the documentLe Pied à Coulisse
View the documentLe Micromètre
View the documentPropriétés des Métaux
View the documentLe Sciage
View the documentLe Limage
View the documentLe Traçage
View the documentLe Pointage
View the documentLe Perçage
View the documentLe Filetage
View the documentLe Taraudage
View the documentL’Alésage
View the documentLes Assemblages
View the documentLe Boulonnage
View the documentLe Grattage

Les Tolérance et les Ajustements

I. Les tolérances

Les tolérances sont nécessaires parce que, d’une part, aucune pièce ne peut être usinée exactement sur une cote déterminée, et que d’autre part, les mesures sont effectuées avec une certaine imprécision (erreurs de mesure).

Pour cette raison et en vue d’une fabrication économique, on admet des différences par rapport aux dimensions exigées (tolérances), qui sont limitées et adaptées réciproquement de manière à ne pas nuire à la fonction de la pièce usinée.

Les cotes limites découlant des tolérances ne doivent pas être plus serrées que nécessaire et doivent figurer à côté de la dimension exigée.

Exemple: Des trous doivent être alésés et poli dans 10 pièces à usiner avec un diamètre de 20 mm. La mesure nominale est donc 20 mm. En vérifiant exactement des alésages pratiques, on reçoit les mesures suivantes:

1e pièce 20,010 mm
2e pièce 19,990 mm
3e pièce 20,040 mm
4e pièce 20,055 mm
5e pièce 20,105 mm
6e pièce 19,970 mm
7e pièce 19,985 mm
8e pièce 20,020 mm
9e pièce 20,035 mm
10e pièce 19,900 mm

Cet exemple démontre, que les mesures relies varient autour de la mesure nominale (20 mm) entre la mesure maximum 20,105 (5e pièce) et la mesure minimum 19,900 mm (10e pièce). L’écart entre la mesure maximum et la mesure minimum est appelé tolérance.

Donc on reçoit toutes les grandeurs de mesure suivantes:

Cote (mesure, dimension etc.) nominale
est la cote indiquée sur les dessins, croquis etc. à partir de laquelle les tolérances admissibles sont calculées (dans l’exemple le diamètre de 20 mm).

Cote maximum
est la plus grande des deux cotes limites vérifié en comparaison de la cote nominale (dans l’exemple la 5e pièce).

Cote minimum
est la plus petite des deux cotes limites en comparaison de la cote nominale (dans l’exemple la 10e pièce).

Tolérance
est la différence entre la cote maximum et la cote minimum.

Ligne neutre
est la ligne de référence des écarts par rapport à la cote nominale et représente ainsi l’écart “zéro”.

Ecart supérieure
est la différence entre la cote maximum et la cote nominale.

Ecart inférieur
est la différence entre la cote minimum et la cote nominale.

Cote effective
est la cote d’une pièce usinée, obtenue par mesure. Chaque cote effective doit être comprise entre la cote maximum et la cote minimum.

Les règles suivantes sont à observer quant à la représentation des tolérances dans les dessins:

1. La tolérance supérieure se trouve au-dessus de la ligne de cote, quel que soit le signe.

2. La tolérance inférieure se trouve au-dessous de la ligne de cote, quel que soit le signe.

3. Si les tolérances inférieure et supérieure sont égales, la tolérance n’est pas à indiquer qu’une fois et porte les deux signes.

4. La tolérance zéro n’est pas à indiquer.

La cote maximum et la cote minimum sont encore désignées comme cote limite respective comme la déviation supérieure et inférieure à la cote nominale (limite supérieure - limite inférieure). Les deux cotes limites se rapportent toujours à une cote nominale.

L’indication de cote


signifie p.ex., que la cote limite supérieure peut être 50,1 mm et la cote limite inférieure 49,9 mm, la tolérance est 0,2 mm. Souvent la cote nominale ne se trouve pas entre la cote maximum et la cote minimum, mais justement au-dessous ou au-dessus. Ceci est surtout le cas, lorsque deux pièces doivent s’ajuster l’une à l’autre ou lorsque pour une indication difficile à lire p.ex.

, on peut donner une indication plus claire, p.ex.

.

Les déviations sont indiquées sur les dessins industriels ou sur les esquisses; un signe plus (+) signifie, que la déviation se trouve au-dessus, un signe moins (-), que la déviation se trouve au-dessous de la cote nominale.

Exemples

cote nomin.

cote max.

cote min.

tolérance

déviation


supérieure

inférieure

à la cote nominale


52

52,25

52,0

0,25

+ 0,25

0,0


25

25,0

24,8

0,2

0,0

- 0,2


16

16,1

15,9

0,2

+ 0,1

- 0,1


36

36,05

35.96

0,09

+ 0,05

- 0,04


41

41,04

41,01

0,03

+0,04

+ 0,01


50

49,97

49,95

0,02

- 0,03

- 0,05


20

20,021

19,959

0,062

+ 0,021

- 0,041

Pour les cotes pour lesquelles les tolérances ne sont pas indiquées, les tolérances de cotes libres sont valables. Elles sont différenciées selon le degré de qualité des éléments de construction: “fin”, “moyen”, “brut”. On détermine son vont des tolérances de cotes libres pour des types de machines individuels.

On distingue en outre entre les tolérances libres pour le façonnage avec et le façonnage sans enlèvement de copeaux.

La différence entre des deux dimensions constitue la tolérance.


Figure


Figure

ES = D max - D nominal
EI = D min - D nominal
es = d max - d nominal
ei = d min - d nominal

On affecte à la pièce une dimension nominale et l’on définit chacune des deux dimensions limites par son écart par rapport à cette dimension nominale.


TOLÉRANCES DU SYSTÈME ISO

20 f7

- 0,020
- 0,041

20 H7

+ 0,021
0


TOLÉRANCES «AU MAXIMUM DE MATIÈRE»

II. Tolérances du système ISO*

La valeur des tolérances est symbolisée par un numéro. Les écarts des tolérances, par rapport à la dimension nominale, sont symbolisés par une ou deux lettres.

On utilise:

- des lettres minuscules pour les arbres,
- des lettres majuscules pour les alésages.

Les écarts correspondant à ces tolérances sont relevés dans des tableaux.

III. Tolérances «au maximum de matière»

Dans ce système, la dimension nominale correspond à la dimension qui laisse le maximum de matière pour la pièce.

Il en résulte:

- que l’un des écarts est toujours nul,
- que la tolérance procure une réserve de matière.




IV. Les ajustements

Les pièces doivent bouger, l’une dans l’autre, plus ou moins facilement, ou elles doivent serrer plus ou moins l’une dans l’autre. Dans le premier cas, on appelle cet ajustage un ajustage tournant. Dans le deuxième cas, il s’agit d’un ajustement avec serrage. Le genre d’ajustement de deux pièces peut être défini la situation des tolérances par rapport à la mesure nominale aux deux pièces qui doivent s’ajuster l’une à l’autre.

Dans le cas d’ajustements tournants il faut toujours, quelle que soit la composition des mesures réelles, on doit avoir un jeu entre l’alésage et l’arbre, afin qu’un mouvement reste possible. La mesure maximum de l’arbre doit toujours être inférieure à la mesure minimum de l’alésage.

D’après la grandeur de la tolérance des deux pièces, on obtient des ajustements tournants plus ou moins étroits ou larges. Par l’ajustage de pièces, on parle toujours “d’arbre et d’alésage”, même lorsque les pièces à ajuster ont une autre fonction, p.ex. des ressorts d’ajustements, goupilles cylindriques.

PRINCIPAUX AJUSTEMENTS

Cas d’emploi

Arbres

Alésages



H6

H7

H8

H9

H10

Pièces mobiles

Pièces dont le fonctionnement nécessite un grand jeu

d

9

11


(dilatation, mauvais alignement, portées très longues, etc.)

e

7

8

9


Cas ordinaire des pièces tournant ou glissant (bon graissage assuré)

f

6

6-7

7



g

5

6


Pièce avec guidage précis pour mouvement de faible course

h

5

6

7

8

Pièces immobiles

Démontage et remontage passible sans détérioration

L’emmanchement ne peut pas transmettre d’effort

Mise en place passible à la main

js

5

6





k

5




Mise en place au maillet

m

6





p

6


Démontage impossible sans détérioration

L’emmanchement peut transmettre des efforts

Mise en place à la presse

s

7




Mise en place à la presse et dilatation

u

7





x

7

PRINCIPAUX ÉCARTS*

Alésage

jusqu’à 3 inclus

3 à 6 inclus

6 à 10

10 à 18

18 à 30

30 à 50

30 à 80

80 à 120

120 à 180

D10

+ 60
+ 20

+ 78
+ 30

+ 98
+ 40

+ 120
+ 50

+ 149
+ 65

+ 180
+ 80

+ 220
+ 100

+ 260
+ 120

+ 305
+ 145

F7

+ 16
+ 6

+ 22
+ 10

+ 28
+ 13

+ 34
+ 16

+ 41
+ 20

+ 50
+ 25

+ 60
+ 30

+ 71
+ 36

+ 83
+ 43

G6

+ 8
+ 2

+ 12
+ 4

+ 14
+ 5

+ 17
+ 6

+ 20
+ 7

+ 25
+ 9

+ 29
+ 10

+ 34
+ 12

+ 39
+ 14

H6

+ 6
0

+ 8
0

+ 9
0

+ 11
0

+ 13
0

+ 16
0

+ 19
0

+ 22
0

+ 25
0

H7

+ 10
0

+ 12
0

+ 15
0

+ 18
0

+ 21
0

+ 25
0

+ 30
0

+ 35
0

+ 40
0

H8

+ 14
0

+ 18
0

+ 22
0

+ 27
0

+ 33
0

+ 39
0

+ 46
0

+ 54
0

+ 63
0

H9

+ 25
0

+ 30
0

+ 36
0

+ 43
0

+ 52
0

+ 62
0

+ 74
0

+ 87
0

+ 100
0

H11

+ 60
0

+ 75
0

+ 90
0

+ 110
0

+ 130
0

+ 160
0

+ 190
0

+ 210
0

+ 250
0

H12

+ 100
0

+ 120
0

+ 150
0

+ 180
0

+ 210
0

+ 250
0

+ 300
0

+ 350
0

+ 400
0

H13

+ 140
0

+ 180
0

+ 220
0

+ 270
0

+ 330
0

+ 390
0

+ 460
0

+ 540
0

+ 630
0

JS5

± 2

± 2,5

± 3

± 4

± 4,5

± 5,5

± 6,5

± 7,5

± 9

JS6

± 3

± 4

± 4,5

± 5,5

± 6,5

± 8

± 9,5

± 11

± 12,5

JS9

± 12

± 15

± 18

± 21

± 26

± 31

± 37

± 43

± 50

JS11

± 30

± 37

± 45

± 55

± 65

± 80

± 95

± 110

± 125

JS13

± 70

± 90

± 110

± 135

± 165

± 195

± 230

± 270

± 315

N7

- 4
- 4

- 4
- 16

- 4
- 19

- 5
- 23

- 7
- 28

- 8
- 33

- 9
- 39

- 10
- 45

- 12
- 52

N9

- 4
- 29

0
- 30

0
- 36

0
- 43

0
- 52

0
- 62

0
- 74

0
- 87

0
- 100

P6

- 6
- 12

- 9
- 17

- 12
- 21

- 15
- 26

- 18
- 31

- 21
- 37

- 26
- 45

- 30
- 52

- 36
- 61

P7

- 6
- 16

- 8
- 20

- 9
- 24

- 11
- 29

- 14
- 35

- 17
- 42

- 21
- 51

- 24
- 59

- 28
- 68

P9

- 9
- 31

- 12
- 42

- 15
- 51

- 18
- 61

- 22
- 74

- 26
- 88

- 32
- 106

- 37
- 124

- 43
- 143

* Valeurs en micromètres (1 mm = 0,001 mm).

Arbres

jusqu’à 3 inclus

3 à 6 inclus

6 à 10

10 à 18

18 à 30

30 à 50

50 à 80

80 à 120

120 à 180

d9

- 20
- 45

- 30
- 60

- 40
- 75

- 50
- 93

- 65
- 117

- 80
- 142

- 100
- 174

- 120
- 207

- 145
- 245

d11

- 20
- 80

- 30
- 105

- 40
- 130

- 50
- 160

- 65
- 195

- 80
- 240

- 100
- 290

- 120
- 340

- 145
- 395

e7

- 14
- 24

- 20
- 32

- 25
- 40

- 32
- 50

- 40
- 61

- 50
- 75

- 60
- 90

- 72
- 107

- 85
- 125

e8

- 14
- 28

- 20
- 38

- 25
- 47

- 32
- 59

- 40
- 73

- 50
- 89

- 60
- 106

- 72
- 126

- 85
- 148

e9

- 14
- 39

- 20
- 50

- 25
- 61

- 32
- 75

- 40
- 92

- 50
- 112

- 60
- 134

- 72
- 159

- 85
- 185

f6

- 6
- 12

- 10
- 18

- 13
- 22

- 16
- 27

- 20
- 33

- 25
- 41

- 30
- 49

- 36
- 58

- 43
- 68

f7

- 6
- 16

- 10
- 22

- 13
- 28

- 16
- 34

- 20
- 41

- 25
- 50

- 30
- 60

- 36
- 71

- 43
- 83

f8

- 6
- 20

- 10
- 28

- 13
- 35

- 16
- 43

- 20
- 53

- 25
- 64

- 30
- 76

- 36
- 90

- 43
- 106

g5

- 2
- 6

- 4
- 9

- 5
- 11

- 6
- 14

- 7
- 16

- 9
- 20

- 10
- 23

- 12
- 27

- 14
- 32

g6

- 2
- 8

- 4
- 12

- 5
- 14

- 6
- 17

- 7
- 20

- 9
- 25

- 10
- 29

- 12
- 34

- 14
- 39

h5

0
- 4

0
- 5

0
- 6

0
- 8

0
- 9

0
- 11

0
- 13

0
- 15

0
- 18

h6

0
- 6

0
- 8

0
- 9

0
- 11

0
- 13

0
- 16

0
- 19

0
- 22

0
- 25

h7

0
- 10

0
- 12

0
- 15

0
- 18

0
- 21

0
- 25

0
- 30

0
- 35

0
- 40

h8

0
- 14

0
- 38

0
- 22

0
- 27

0
- 33

0
- 39

0
- 46

0
- 54

0
- 63

h9

0
- 25

0
- 30

0
- 36

0
- 43

0
- 52

0
- 62

0
- 74

0
- 87

0
- 100

h10

0
- 40

0
- 48

0
- 58

0
- 70

0
- 84

0
- 100

0
- 120

0
- 140

0
- 160

h11

0
- 60

0
- 75

0
- 90

0
- 110

0
- 130

0
- 160

0
- 190

0
- 220

0
- 250

k5

+ 4
0

+ 6
+ 1

+ 7
+ 1

+ 9
+ 1

+ 11
+ 2

+ 13
+ 2

+ 15
+ 2

+ 18
+ 3

+ 21
+ 3

m6

+ 8
+ 2

+ 12
+ 4

+ 15
+ 6

+ 18
+ 7

+ 21
+ 8

+ 25
+ 9

+ 30
+ 11

+ 35
+ 13

+ 40
+ 15

n6

+ 10
+ 4

+ 16
+ 8

+ 19
+ 10

+ 23
+ 12

+ 28
+ 15

+ 33
+ 17

+ 39
+ 20

+ 45
+ 23

+ 52
+ 27

p6

+ 12
+ 6

+ 20
+ 12

+ 24
+ 15

+ 29
+ 18

+ 35
+ 22

+ 42
+ 26

+ 51
+ 32

+ 59
+ 37

+ 68
+ 43

js = JS (voir tableau page précédente).

Exercice:

Compléter le tableau!

Devoir
Exemples

Mesure de dessin

Cote nominale

Cote max.

Cote min.

Tolérance

Déviation







supérieure

inférieure

à la cote nominale

1

31 ± 0,5

2

64 ± 0,5

3

37,7 ± 0,5

4


5


6


7


8


9


10


11


12

9,2 ± 0,025