Cover Image
close this bookFormation Professionelle en Afrique: Technologie Generale pour Construction Métallique - Tome 1
View the document(introduction...)
View the documentLa Profession du Serrurier
View the documentOutillage d’Atelier de Serrurier (Construction Métallique)
View the documentLa Mesure
View the documentLes Tolérance et les Ajustements
View the documentLe Pied à Coulisse
View the documentLe Micromètre
View the documentPropriétés des Métaux
View the documentLe Sciage
View the documentLe Limage
View the documentLe Traçage
View the documentLe Pointage
View the documentLe Perçage
View the documentLe Filetage
View the documentLe Taraudage
View the documentL’Alésage
View the documentLes Assemblages
View the documentLe Boulonnage
View the documentLe Grattage

Outillage d’Atelier de Serrurier (Construction Métallique)

I. L’établi

1. Définition:

L’établi, pièce maîtresse de l’outillage du serrurier, est constitué par:

- une table résistante, en bois dur de forte épaisseur offrant un plan de travail horizontal uni et indéformable.

- des pieds en bois de forte section (ou en métal) lui assurant une parfaite stabilité.

- des tiroirs (ou caisse à outils) en nombre et en grandeur variables suivant la nature de l’outillage et l’importance de l’installation.

2. Dimension pour l’établi courant:

- la largeur varie de 0,65 m à 1,10 m.

- l’épaisseur en fonction de la table ou plateau.

- la longueur dépend du nombre des étaux qui doivent y trouver place; 6 m peuvent être considéré comme un maximum.


Figure

II. L’étau

1. Définition:

L’étau est un outil destiné à serrer les pièces, à les maintenir en position convenable sous l’action des outils.

On distingue

- l’étau parallèle d’établi et
- l’étau parallèle d’établi à pied et
- l’étau pour tubes

Les étaux se construisent soit avec guidage parallèle, soit avec guidage hélicoïdal des mâchoires. Le montage des grands étaux se fait le plus souvent au-dessus des pieds de l’établi pour être à l’abri des vibrations en travaillant de lourdes pièces d’usinage ou en martelant.

2. L’étau parallèle:

L’étau parallèle s’emploie surtout dans les travaux de serrurerie et mécanique. Les types et grandeurs sont normalisés.

Il y a des types avec guidage plat, à queue d’aronde ou carré, mais aussi des types tournants ou pivotants.

L’emplacement de la mâchoire fixe ainsi que la profondeur de serrage sont les différences essentielles constatées à l’usage. Largeurs des mâchoires de 50 à 200 mm.


Figure

3. L’étau à pied:

L’étau à pied s’emploie surtout pour des travaux de forgeage et de cintrage.

Les types et les grandeurs sont normalisés. Largeurs des mâchoires de 100, 125, 150 et 200 mm.


Figure

4. L’étau pour tubes:

L’étau pour tubes s’emploie pour le montage de tubes surtout dans les travaux d’installation et de serrurerie.

Les types et les grandeurs sont normalises. Largeurs de serrage de 40 à 200 mm.


Figure

III. Les moyens auxiliaires de serrage

Les moyens auxiliaires de serrage ont des formes et des possibilités d’emploi très variées. On peut s’en servir le plus sauvent aussi bien pour le serrage des pièces que pour celui des outils.


serre-joints


serre-joints parallèle


étau limeur

Pour le serrage temporaire ou provisoire de plaques, brides, équerres, tôles, etc..


étau limeur parallèle


porte-outil à pinces interchangeables


porte-outil


porte-outil avec une lime à aiguille


étau limeur à manche, percé


étau à manche, percé

IV. Les moyens auxiliaires pour le serrage dans l’étau

Pour protéger les surfaces ou profils de la pièce, mais aussi dans le but d’améliorer les conditions de l’usinage des pièces, on a souvent recours à des moyens auxiliaires pour le serrage.

Mordaches à surfaces lisses (à insérer à la place des mors rugueux dans l’étau).


mordaches de serrage à surface lisse


carton ou cuir


cales en carton ou cuir

Mordaches de protection avec carton ou cuir

Cales mordaches pour protéger la surface de la pièce.


mordaches en plomb


mordaches

Griffes de serrage
Mordaches à chanfrein
Rails tendeurs

soit pour protéger les surfaces de la pièce, soit pour améliorer les conditions de l’usinage.


griffes de serrage en bois


rails tendeurs


mordaches à chanfrein (en acier)

Cales en vé
Portes-pointes
Mordaches à filet

pour protéger les profils de la pièce.


cales en vé (cales aussi en sens longitudinal)


mordaches à filet


porte-pointes


mordaches pour le serrage de tubes à gaz avec étrier faisant ressort

Mordaches de burinage
Mordaches de cintrage

pour protéger l’étau.


mordaches de burinage


mordaches de cintrage

V. L’entretien des étaux

L’entretien des étaux se base à un nettoyage complété périodiquement par un graissage des parties frottantes:

Filets des vis, face d’appui de la tête, etc., et un léger graissage des parties polies qui ne doivent présenter aucune trace de chocs, ni de coups de lime.

VI. La hauteur de l’étau

Pour assurer un rendement maximum des travaux de limage difficiles, l’étau doit être monté de sorte que son bord supérieur se trouve a peu près à 1/4 de la longueur du bras supérieur (4 à 8 cm) en-dessous de la hauteur du coude.

Il faut donc adapter la hauteur de l’étau à la taille de chaque opérateur.

La hauteur doit être, si nécessaire, équilibrée en mettant des plaques en bois sous l’étau pour des personnes de haute taille, pour des personnes de petite taille en tenant disponibles des grilles ou des planches reposant sur trois points (sécurité contre l’accident).


Figure

VII. Caisse à outils

La caisse à outils renferme l’ensemble des outils du technicien:

Pour serrurier on rencontre:

- les outils de traçage

(pointe à tracer, réglette, pointeau, compas, etc.)

- les outils de coupe

(scie à métaux, burin, lime, etc.)

- les outils de vérification

(équerre, pied à coulisse, calibre d’angle, palmer, jauge de profondeur, etc.)

Un outil secondaire, le marteau, aide le serrurier à l’emploi des outils telque le burin, le pointeau et à donner la forme de certaines pièces.

1. L’ordre sur la place de travail:

Il ne faut sortir que les outils et outillage de mesure qui seront immédiatement utilises.

Il faut ranger les outils et le matériel de mesure séparément sur l’établi ou dans le tiroir de l’établi. Seuls seront mis dans le tiroir de l’établi les outils ou le matériel de mesure après nettoyage.


planche pour ranger les outils de vérification

2. Prévention:

La prévention s’intéresse à la disposition des outils sur l’établi et dans la caisse à outils.

Ne laisser en permanence sur l’établi que le minimum d’outils nécessaires à un travail, déterminé et en ordre; on évitera ainsi de les égarer, on les retrouvera rapidement, sans s’énerver et sans perdre de temps à la reprise du travail.

Après chaque opération nettoyez l’établi et tous les accessoires qui y demeurent à savoir l’étau et la caisse à outils. Dans la caisse à outils bien mettre les outils à leur place.