Aspects économiques de la protection des stocks l'exemple du mais dans le Sud du Togo (GTZ, 1992, 160 p.)
close this bookAspects économiques de la protection des stocks l'exemple du mais dans le Sud du Togo (GTZ, 1992, 160 p.)
close this folder3. Analyse du système de post-récolte maïs
View the document(introduction...)
Open this folder and view contents3.1 Le système de post-récolte de la Région Maritime
Open this folder and view contents3.2 Le système de post-récolte dans l'exploitation agricole

Pour reprendre les termes de BOURNE (1977, p. 4) et de HARRIS et LINDBLAD (1978, p. 11), la notion de post-récolte comprend "L'ensemble des faits commençant après la récolte d'un fruit mûr, sur les lieux ou dans le milieu de formation, jusqu'à sa consommation finale par l'homme".

"Par système, on entend une structure composée de différents éléments, dont chacun est en relation avec les autres. Dans le cas d'un système ouvert à l'environnement, ces relations s'exercent également vers l'extérieur. Les relations existant à l'intérieur du système sont plus intenses que celles qui le relient au monde extérieur, et font par là-même apparaître ce système comme une entité homogène" (DOPPLER 1985, p. 83).

Le système de post-récolte maïs dans le sud du Togo peut être considéré comme un système ouvert, relié à ses phases antérieures et postérieures par des rapports d'interaction. La phase antérieure regroupe l'ensemble des activités liées à la production et à la récolte, la phase postérieure comprenant la consommation et l'utilisation du maïs Considéré d'un point de vue holiste, le système paysan de post-récolte se conçoit comme un sous-système au sein de l'ensemble exploitation/ménage/famille. Ce système lui-même relève de systèmes régionaux, qui s'inscrivent à leur tour dans les systèmes existant au niveau national. Pour une région donnée (économie nationale) le système de post-récolte constitue en l'occurrence une structure dynamique, dans laquelle les différents systèmes partiels sont reliés entre eux par des rapports d'interaction, et dans laquelle l'homme, en tant qu'élément agissant, exerce une fonction de commande.