La culture du théier au Burundi (Centre pour la Promotion de la Santé - Congo)
close this bookLa culture du théier au Burundi (Centre pour la Promotion de la Santé - Congo)
close this folderDonnées économiques
View the documentSuperficie plantée
View the documentProduction
View the documentCommercialisation
View the documentImportance économique

La fabrication du thé et sa commercialisation sont assurées par l'Office du Thé du Burundi (-). La quasi-totalité de la production est exportée. En 1984, les ventes se sont élevées à 3.379 tonnes.

Les thés de première ligne (PF 1, PF, PD et BP 1) sont vendus aux enchères de Londres (42,3 % des exportations en 1984), les grades de deuxième ligne à celles de Mombasa (41 %), enfin un certain tonnage de thé a fait l'objet de contrats de vente privés (16,7%). (#) O.T.B., B.P.2680, Bujumbura.

Une amélioration très nette de prix obtenus à Londres par les thés du Burundi apparaît à partir de 1984. Ceux-ci soutiennent à présent favorablement la comparaison avec les meilleurs thés africains (Tableau 10).

Tableau 10 Prix moyens du thé vendu aux enchères de Londes, en pence par kg


1980

1981

1982

1983

1984

Burundi

88,5

95,8

104,3

127,20

260,43

Kenya

111,3

107,4

118,2

148,03

271,70

Rwanda

105,1

102,4

111,0

146,13

274,09

Tanzanie

92,0

94,0

109,6

143,48

244,23

(Source: International Tea Committee)