Recommandations approuvées a la Réunion des Secours Internationaux dans le domaine de la Santé en Amérique Latine (PAHO, 1986)
close this bookRecommandations approuvées a la Réunion des Secours Internationaux dans le domaine de la Santé en Amérique Latine (PAHO, 1986)
View the document(introduction...)
View the documentPréface
View the documentConsultation entre les autorités sanitaires et les organismes internationaux
View the documentEvaluation des besoins sanitaires
View the documentDon de matériel et de fournitures
View the documentPersonnel sanitaire
View the documentRôle des organismes internationaux
View the documentDemandes d'assistance internationale
View the documentGestion de la catastrophe
View the documentPréparation antérieure en cas de désastre
View the documentRésolutions adoptées par le conseil directeur de l'organisation panaméricaine de la Santé

Les Participants,

Reconnaissant que le pays affecté a la responsabilité de déterminer ses propres besoins en matière d'assistance sanitaire extérieure;

Conscients des pressions exercées sur les organisations d'état ou les organisations privées extérieures par l'opinion de leur propre pays en vue de les contraindre à consacrer sans délai les ressources dont elles disposent en matière d'assistance; et

Considérant que les donateurs éventuels doivent disposer aussitôt que possible des informations concernant les besoins immédiats ou futurs,


Les autorités sanitaires nationales donneront priorité à l'évaluation immédiate des besoins d'assistance extérieure, et feront connaître promptement le type précis d'assistance nécessaire ainsi que celle qui est inutile.

Recommandent:

1. Que les autorités sanitaires nationales donnent priorité à l'évaluation immédiate des besoins d'assistance extérieure, et qu'elles fassent connaître promptement le type précis d'assistance nécessaire ainsi que celle qui est inutile.

2. Que les organisations d'état ou privées qui estiment nécessaire d'envoyer des équipes en "mission d'information" ou chargées d'"évaluer la situation" ordonnent à celles-ci de développer et coordonner leurs efforts avec le Coordonnateur des Services de Santé en cas de catastrophe nommé par le Ministère de la Santé, ou avec le service désigné à cet effet, et/ou avec le Représentant de l'OPS/OMS pour toutes questions ayant trait à la santé.

3. Que l'état bénéficiaire coordonne les secours offerts par des organisations privées agréées par l'intermédiaire d'un département chargé des situations d'urgence.