Organisation, équipement et effectif d'un service de conservation-restauration d'archives: Une étude ramp accompagnée de principes directeurs (UNESCO, 1989, 78 p.)
close this bookOrganisation, équipement et effectif d'un service de conservation-restauration d'archives: Une étude ramp accompagnée de principes directeurs (UNESCO, 1989, 78 p.)
View the document(introduction...)
View the documentPréface
View the document1. Introduction
Open this folder and view contentsPremière partie: Procèdes, techniques et applications
Open this folder and view contentsDeuxième partie: organisation, effectif et équipement d'un service de conservation-restauration
Open this folder and view contentsTroisième partie: Etapes de mise en oeuvre
Open this folder and view contentsQuatrième partie: principes directeurs sommaires
View the documentAppendice A - Descriptions d'emplois
View the documentAppendice B - Plan d'un atelier de restauration
View the documentAppendice C - Matériel et fournitures de base
View the documentAppendice D - Fiche descriptive de traitement
View the documentAppendice E - Petite bibliothèque d'ouvrages concernant la conservation, la sauvegarde et la restauration

Afin de mieux répondre aux besoins des Etats membres, et plus particulièrement des pays en développement, dans ce domaine spécialisé qu'est la gestion des documents et l'administration des archives, la Division du Programme général d'information de l'UNESCO a mis au point un programme à long terme, le Programme de gestion des documents et des archives (Records and Archives Management Programme, RAMP).

Les grands éléments du programme RAMP correspondent aux thèmes généraux du Programme général d'information et contribuent à sa réalisation. Aussi le RAMP comporte-t-il des projets, études et autres activités visant à:

- élaborer des normes, règles, méthodes et autres instruments normatifs pour le traitement et le transfert de l'information spécialisée et la création de systèmes d'information compatibles;

- permettre aux pays en développement de créer leurs propres bases de données et d'accéder à celles qui existent déjà de par le monde de façon à intensifier l'échange et la circulation de l'information par la mise en oeuvre des technologies modernes;

- promouvoir la mise en place de réseaux régionaux spécialisés d'information;

- contribuer au développement harmonieux de services et systèmes internationaux d'information compatibles;

- créer des systèmes nationaux d'information et améliorer les divers éléments de ces systèmes;

- formuler des politiques et des plans de développement dans ce domaine;

- former les spécialistes et les utilisateurs de l'information et développer le potentiel national et régional d'éducation et de formation en sciences de l'information, en bibliothéconomie et en archivistique.

Cette étude du RAMP, établie aux termes d'un contrat passé avec le Conseil international des archives (CIA), récapitule les techniques et les procédés existants et énonce des principes directeurs pour le choix des meilleures méthodes à employer selon la situation où se trouve l'établissement d'archives.

Elle représente un instrument de travail particulièrement utile pour tous les archivistes et surtout pour ceux qui sont chargés de créer, d'organiser et de diriger un service de conservation et de sauvegarde matérielle. On a songé particulièrement aux problèmes spécifiques des pays en développement, notamment tropicaux. Dans une brève introduction, l'auteur expose les objectifs de l'étude et en présente le contenu.

Toute observation ou suggestion concernant cette étude sera la bienvenue et doit être adressée à la Division du Programme général d'information, UNESCO, 7, place de Fontenoy, 75700 Paris. On pourra se procurer à la même adresse d'autres études réalisées dans le cadre du RAMP.