Organisation, équipement et effectif d'un service de conservation-restauration d'archives: Une étude ramp accompagnée de principes directeurs (UNESCO, 1989, 78 p.)
close this bookOrganisation, équipement et effectif d'un service de conservation-restauration d'archives: Une étude ramp accompagnée de principes directeurs (UNESCO, 1989, 78 p.)
View the document(introduction...)
View the documentPréface
View the document1. Introduction
Open this folder and view contentsPremière partie: Procèdes, techniques et applications
Open this folder and view contentsDeuxième partie: organisation, effectif et équipement d'un service de conservation-restauration
Open this folder and view contentsTroisième partie: Etapes de mise en oeuvre
Open this folder and view contentsQuatrième partie: principes directeurs sommaires
View the documentAppendice A - Descriptions d'emplois
View the documentAppendice B - Plan d'un atelier de restauration
View the documentAppendice C - Matériel et fournitures de base
View the documentAppendice D - Fiche descriptive de traitement
View the documentAppendice E - Petite bibliothèque d'ouvrages concernant la conservation, la sauvegarde et la restauration

1.1 Le propos de cette étude du RAMP est de fournir aux archivistes, et en particulier à ceux qui sont chargés de créer, d'organiser et de diriger un service de conservation et de sauvegarde matérielle des documents, une brève récapitulation des techniques et des procédés existants, accompagnée d'un énoncé de principes directeurs et de normes leur permettant de choisir et d'utiliser les méthodes les mieux adaptées dans leur cas. II ne faut pas y voir un manuel destiné aux techniciens des laboratoires et de conservation-restauration et encore moins un guide des technologies les plus récentes à l'usage de chefs des services techniques des institutions d'archives des pays développés. Ces spécialistes se reporteront plus utilement aux études techniques fouillées qui sont répertoriées à l'Appendice E.

1.2 En rédigeant cette étude, on a plus particulièrement songé aux problèmes spécifiques des pays en développement, en particulier tropicaux, et à la situation que les archivistes risquent de rencontrer plus spécialement, mais pas exclusivement, dans ces pays. Il peut y exister:

(a) des documents d'archives importants qui nécessitent et méritent des soins ou tout autre traitement de conservation particuliers;

(b) des archivistes soucieux de préserver l'intégrité physique des documents mais insuffisamment compétents;

(c) une absence de fabricants et de marchands de matériels et de fournitures pour travaux de restauration et de sauvegarde et un manque de services d'entretien, mais par contre beaucoup d'ingéniosité pour utiliser au mieux les ressources locales;

(d) des conditions climatiques défavorables;

(e) de mauvaises conditions de stockage;

(f) trop peu de personnel dûment qualifié; et

(g.) une insuffisance de moyens financiers.

1.3 La présente étude comprend quatre parties. La première partie énonce les principes de la conservation et de la sauvegarde des archives, résume les différentes possibilités de traitement qui existent et donne des indications sur le choix du traitement à appliquer dans chaque cas. La deuxième partie a trait à l'organisation, à l'équipement et à l'effectif d'un service de conservation-restauration d'archives, y compris les besoins en ateliers et les aspects financiers. La troisième partie met en évidence les besoins à chacun des trois stades d'un programme de création d'un service de conservation-restauration d'archives et la quatrième partie résume sous forme de principes directeurs les principaux éléments exposés dans les deux premières parties.