Créer, trouver, échanger l'information - Creating, finding and exchanging information - Creación, búsqueda e intercambio de información - 80/81 - 1994/3-4. (FAO, 1994, 32 p.)
close this bookCréer, trouver, échanger l'information - Creating, finding and exchanging information - Creación, búsqueda e intercambio de información - 80/81 - 1994/3-4. (FAO, 1994, 32 p.)
View the document(introduction...)
View the documentCréer, trouver, échanger l'information
View the documentCreating, finding and exchanging information
View the documentCreación, búsqueda e intercambio de información
Open this folder and view contentsTransfer of research findings in the tropics: how are researchers transferring information to livestock producers?
View the documentLe transfert des résultats de recherche sous les tropiques: Comment les chercheurs transmettent-ils l'information aux éleveurs?
View the documentTransferencia de los resultados de las investigaciones pecuarias en las zonas tropicales: Como transmiten los investigadores las informaciones a los ganaderos
Open this folder and view contentsThe new communications media in livestock development
View the documentLe rôle des nouveaux moyens de communication dans le développement de l'élevage
View the documentLos nuevos medios de comunicación en el fomento de la ganadería
Open this folder and view contentsSpecific issues concerning the application of information systems in developing countries
View the documentQuestions spécifiques à l'application de systèmes d'information dans les pays en développement
View the documentAplicación de los sistemas de información en los países en desarrollo
Open this folder and view contentsVeterinary education for public and private practice and research in developing countries
View the documentEnseignement vétérinaire pour un service public ou privé et pour la recherche dans les pays en développement
View the documentEnseñanza veterinaria para la practica publica y privada e investigación en los países en desarrollo
Open this folder and view contentsFieldwork in the undergraduate animal production syllabus with particular reference to developing countries
View the documentActivités de terrain du programme d'enseignement supérieur en production animale dans les aux pays en développement
View the documentActividades de campo en la enseñanza universitaria sobre producción animal en los países en desarrollo
Open this folder and view contentsA novel approach to postgraduate training in sustainable tropical livestock systems
View the documentFormation spécialisée aux systèmes d'élevage tropicaux durables: une approche novatrice
View the documentCapacitación de postgrado en sistemas de ganadería tropical sostenible: nuevo sistema
Open this folder and view contentsTraining and transfer of technology related to immunoassay use in livestock production and health
View the documentFormation et transfert de technologie liés à l'utilisation de dosages immunologiques pour la production et la santé animales
View the documentCapacitación y transferencia tecnológica del inmunoensayo en la producción y la sanidad pecuarias
Open this folder and view contentsThe Pan-African Rinderpest Campaign: Where communication is the key
View the documentLa campagne panafricaine de lutte contre la peste bovine - les communications y jouent un rôle capital
View the documentCampaña panafricana contra la peste bovina: importancia de las comunicaciones
Open this folder and view contentsLes élevages de porcs traditionnels du bassin arachidier sénégalais
View the documentTraditional pig farming in the senegalese groundnut basin
View the documentLa crianza tradicional de cerdos en la cuenca manicera del Senegal
Open this folder and view contentsDevelopment of the Sunandini cattle breed in India
View the documentCréation de la race bovine Sunandini en Inde
View the documentObtención de la raza Sunandini de vacunos en la India
Open this folder and view contentsInternational Foundation for Science (IFS)
View the documentFondation internationale pour la science (FIS)
View the documentFundación científica internacional (FCI)
Open this folder and view contentsTraining activities of the Pan-African Veterinary Vaccine Centre (PANVAC)
View the documentActivités de formation du centre panafricain de production de vaccins vétérinaires
View the documentActividades de capacitación del Centro panafricano de vacunas veterinarias
Open this folder and view contentsNot just an old oil drum!
View the documentMieux qu'un vieux bidon d'huile!
View the documentAlgo mas que un viejo bidón de petróleo
Open this folder and view contentsIs HIV/AIDS a threat to livestock production? The example of Rakai, Uganda
View the documentVIH/SIDA: menace pour la production animale? L'exemple de Rakai en Ouganda
View the documentVIH/SIDA: ¿una amenaza para la producción pecuaria? El ejemplo de Rakai, Uganda
View the documentNews and notes - Nouvelles et notes - Notas y actualidades
View the documentFAO - Highlights - Faits saillants - De especial interés
View the documentPublications - Ouvrages nouveaux - Publicaciones
View the documentWhere to purchase FAO publications locally - Points de vente des publications de la FAO - Puntos de venta de publicaciones de la FAO

D. Chupin

Rédacteur en chef de la Revue mondiale de zootechnie

Les chercheurs des pays en développement contribuent peu à l'acquisition du nouveau savoir (voir l'article de Galina et Russell). Cela peut tenir au manque de moyens, tant en expertise qu'en matériel, mais l'une des principales raisons semble être la difficulté pour un scientifique d'un pays en développement de publier dans les revues internationales de haut niveau: difficulté à préparer un manuscrit de la qualité requise (voir dans la rubrique Nouvelles et notes l'information sur le matériel didactique produit par le CIPEA sur la présentation écrite ou orale des résultats scientifiques), mais surtout manque d'intérêt manifesté par ces grandes revues pour les thèmes de recherches qui, même s'ils cherchent à résoudre quelque problème immédiat de l'élevage dans les pays en développement, restent loin des préoccupations et des centres d'intérêt des chercheurs des pays industrialisés. Vice versa, les revues publiées dans et par les pays en développement sont mal distribuées dans les pays industrialisés et peu consultées (du moins peu citées) par les scientifiques eux-mêmes, de quelque région du monde qu'ils soient.

Les nouveaux moyens de communication qui se créent de nos jours (voir l'article de Speedy) sont à même de mettre toute l'information à la portée de chacun, et cela dès qu'elle apparaît. Des expériences réussies (Recherche sur l'élevage en vue du développement rural - le premier journal électronique, publié par le CIPAV et Les aliments du bétail sous les tropiques, publié par la FAO) montrent qu'il est techniquement faisable (même si le document contient des figures, voire des photos) et économiquement justifié de distribuer revues et ouvrages techniques sous forme de disquette, à charge pour l'utilisateur final soit d'imprimer le document pour le diffuser localement, soit d'y accéder directement sur l'écran de son ordinateur. L'étape suivante verra la suppression de la disquette et la circulation de l'information à travers les réseaux du type Internet, où elle est accessible à toute personne connectée. Il est sans doute temps de commencer à réfléchir à cette possibilité pour la Revue mondiale de zootechnie, en cette période de réduction drastique des budgets alloués aux publications.

L'introduction de ces nouvelles voies de communication exige plus que la simple pratique de l'ordinateur, encore qu'elle soit un préalable incontournable. Il faut enseigner comment utiliser ces outils pour analyser et résoudre les problèmes; il faut aussi enseigner comment accéder à l'information disponible et comment l'utiliser efficacement, pour éviter le gâchis que représente la collecte, par des services ou des pays aux ressources limitées, d'information déjà disponible par ailleurs (voir l'article de Dohoo).

L'enseignement des sciences zootechniques et vétérinaires doit être adapté aux conditions et aux besoins des pays, pour produire les ressources humaines capables d'insuffler un nouvel élan aux services de développement agricoles et aux services vétérinaires. Les cursus doivent tenir compte des évolutions spontanées ou provoquées, comme la vague de privatisations des services vétérinaires en cours dans de nombreux pays (voir le résumé des conclusions d'une consultation d'experts édité par Ruppanner): la communication devient une technique indispensable pour le vétérinaire privé, qui doit convaincre pour être écouté, pour être cru, et accessoirement pour être payé. Par ailleurs, pour éviter de former des bureaucrates ou des chômeurs, il est fondamental que l'enseignement s'oriente vers la pratique et fasse une plus grande place aux démonstrations, que ce soit dans les laboratoires des facultés et des écoles ou, mieux encore, sur le terrain (voir l'article de Carles).

La formation et l'information qui seront utiles ne doivent pas provenir systématiquement des pays industrialisés. Elles existent ou peuvent être créées, souvent dans le pays lui-même ou bien dans d'autres pays en développement, et elles doivent être mises en commun dans le cadre de la Coopération technique entre pays en développement (CTPD). A tous les niveaux, et jusqu'à celui des thèses d'université, il est possible d'acquérir (publications, formation) ou de produire (recherche et développement) l'information recherchée dans ce cadre d'échanges au sein d'une même région ou entre pays de régions différentes (voir l'article de Ogle).

L'échange de savoir se fait aussi grâce à la recherche, et de nombreuses agences ou fondations agissent ainsi grâce à des bourses de recherches sur des thèmes définis, adaptés aux besoins des pays en développement, et soutenues au plan scientifique par un collège de scientifiques de renom qui évaluent et sélectionnent les propositions (voir l'article de Furberg et Arosenius sur la Fondation internationale pour la science) ou accompagnent le déroulement des travaux, l'analyse et la publication des résultats (voir l'article de Dargie et Perera sur l'Agence internationale pour l'énergie atomique).

La communication semble être un des éléments constitutifs des projets de développement couronnés de succès. Deux exemples sont donnés dans le secteur vétérinaire: le PANVAC (Pan African Veterinary Vaccine Centre) (voir l'article de Sylla et Palya) et la PARC (Campagne panafricaine de lutte contre la peste bovine) (voir l'article de Villet). Le premier de ces projets a mis l'accent sur la formation technique du personnel et la circulation de l'information entre responsables de laboratoires, tandis que le second a fait un effort particulier de sensibilisation et d'information des éleveurs.

Il est un autre aspect de la circulation de l'information souvent négligé, qui commence à apparaître dans les projets mais sur lequel il n'a pas été possible d'obtenir d'article: le recueil et la diffusion du savoir traditionnel des éleveurs eux-mêmes au bénéfice d'éleveurs d'autres zones ou d'autres ethnies de la même région ou du même pays, ce que font les Peuhls au Burkina Faso et les Masaïs au Kenya (voir l'article de Tansey, qui raconte la diffusion d'une innovation simple par des éleveurs et pour des éleveurs).

Ce dernier thème illustre à quel point l'information doit s'échanger et non pas circuler à sens unique. Il n'y a pas d'un côté ceux qui savent, ou qui savent comment savoir plus, et de l'autre ceux qui ne peuvent qu'acquérir un savoir tout préparé. Les connaissances de chacun sont importantes et doivent être accessibles à tous. Cela est vrai aussi pour la Revue mondiale de zootechnie, qui fonctionne trop à sens unique. Il est indispensable que s'établisse un flux en retour et, pour cela, la Rédaction de la revue souhaite lancer deux activités: enquêter auprès de ses lecteurs pour préciser leur profil et leurs centres d'intérêt, et introduire une rubrique présentant les commentaires et réactions des lecteurs; encore faut-il que vous nous en fassiez parvenir!