La culture des champignons (TOOL, 1986, 318 p.)
close this bookLa culture des champignons (TOOL, 1986, 318 p.)
close this folderChapitre 5: Protection de l'environnement: une approche intégrée
View the document(introduction...)
View the document1. Pesticides
View the document2. Énergie
View the document3. Utilisation des substrats usés

Les substrats uses peuvent être utilises de plusieurs manières:

- comme engrais ou conditionneurs de sol (pour toutes les espèces de champignons);

- comme source d'énergie: soit brûlés pour chauffer (par exemple le four de séchage), soit partiellement brûlés pour donner du charbon de bois;

- pour plusieurs cultures successives de champignons;

- comme fourrage pour les animaux.

· Conditionneurs de sol ou engrais

Tous les substrats peuvent servir de conditionneurs de sol ou d'engrais. Le compost use de Volvariella n'est pas très actif et sert principalement de conditionneur, car il améliore la structure du sol. Tous les autres substrats enrichissent considérablement le sol. Le mycélium de champignon à recuit le rapport élevé de carbone sur azote (C/N) dans la matière première du substrat initial. Des expériences ont démontré que le compost d'Agaricus donne de meilleurs résultats que le fumier de poulets pour la culture du chou, du chou-fleur, des haricots et du celer). Cependant il faut veiller à ce qu'aucun élément toxique ne soit présent dans le compost. Par exemple, les copeaux de bois peuvent contenir une proportion importante de cuivre, d'arsenic ou de chrome.

L'utilisation de compost de champignon comme engrais est une pratique courante. Il est facile de trouver des agriculteurs prêts à nettoyer une maison de culture de champignons s'ils peuvent en récupérer le compost. Habituellement, les petits producteurs de champignons répandent le compost sur leur propres champs. Mais le risque est que des contaminants de l'ancienne culture infectent le substrat neuf. Il faut donc brûler les substrats fortement infectes ou les épandre très loin du site de culture. Une pratique largement répandue est de brûler le substrat use et de l'utiliser ensuite comme engrais.

A Porto-Rico des pépinières recueillent le compost use de bagasse de canne à sucre pour la production de Pleurotus. Le substrat use est composte encore pendant quatre à huit semaines sous plastique. Puis il est séché, ensache et expédié aux propriétaires de pépinières.

Le compost use contenu dans des sacs plastique devrait être répandu sur le sol sans le plastique. Cela paraît évident mais l'absence de sensibilisation à l'environnement associée à l'introduction de matériaux non biodégradables conduit fréquemment à de sérieux problèmes de déchets. Les services de vulgarisation ou l'assistance technique d'une entreprise devraient donc s'efforcer de l'expliquer aux utilisateurs de compost use. Il serait parfaitement possible de ramasser les plastiques usages et de les retourner aux fabricants de sacs.

· Energie

Elle peut être obtenue à partir du substrat use des champignons qui dégradent le bois. On peut utiliser aussi bien les troncs que les sacs de sciure pour le chauffage (simple) des chaudières à vapeur et des fours de séchage. Au préalable, sécher le substrat pour une plus grande efficacité. Les substrats séchés peuvent aussi être utilises pour la cuisson. On peut limiter les émissions de fumée (résultat d'une combustion incomplète) en maintenant une température élevée. Les vieux rondins peuvent être réutilises pour produire du charbon. Au Japon, des fours spéciaux ont été mis au point, dans lesquels l'apport en oxygène est limite de façon à obtenir un charbon de bonne qualité.

· Cultures successives de champignons

Il existe peu de publications qui présentent des applications commerciales réelles. A Taïwan, il est de pratique courante de faire pousser de l'Agaricus en hiver et d'utiliser le compost use pour la production de Volvariella. La maison de champignons est vidée et le compost use est mélangé à des déchets de coton. On le laisse fermenter de 2 à 4 jours, puis on remplit de nouveau les étagères. Le substrat est pasteurise dans les étagères et la culture est semblable à celle décrite pour l'utilisation de déchets de coton et de paille de riz. Avec cette méthode, on obtient des rendements élevés.

Le professeur Quimio à étudié l'utilisation de compost de Volvariella. Aussitôt après la première volée (la seconde représentant seulement 20 à 40 % du rendement total), les bottes de paille de riz sont coupées en morceaux de 3 à 6 cm. Ceux-ci sont mélangés à 20 % de son de riz; ils subissent un traitement thermique et sont inocules avec du Pleurotus. Une efficacité biologique de 60 à 100 % a été ainsi obtenue, que l'on peut comparer à celle de la paille de riz fraîche. Quand on utilise du compost use pour des cultures successives, il est important de soumettre le nouveau mélange au traitement thermique adéquat. Sinon les contaminants présents se répandront facilement dans le nouveau substrat au moment de la croissance du blanc.

· Fourrage pour animaux

Bien que quelques chercheurs aient mené des travaux sur l'alimentation des ruminants, des porcs ou de la volaille a partir de substrat use, il n'existe pas d'études disponibles sur l'application commerciale de cette possibilité. Le principe est que les champignons poussent bien sur les déchets de lignine et de cellulose, les rendent plus digestes pour les animaux, et enrichissent le substrat en protéine. Mais s'il y a contamination par d'autres champignons pathogènes, le substrat ne peut pas être utilise. Il faudra donc, si on emploie du compost use, s'assurer de retirer tous les sacs présentant le moindre signe de contamination. Le transport de la culture de champignons à la ferme d'élevage doit être effectue de façon que le substrat ne perde pas ses qualités en chemin. La technique de préparation du fourrage animal pourra inclure un séchage de façon à empêcher la croissance de microbes.

Aux Pays-Bas, les pieds coupes sont quelquefois utilises dans la préparation de fourrage pour bétail. Mais on ne peut pas comparer cela au substrat use. Il s'agit néanmoins de déchets issus de la culture des champignons. On peut de cette façon nourrir les animaux, mais il faudra s'assurer que les pieds soient encore suffisamment frais. Car du fait de leur forte teneur en eau, les pieds (comme les champignons) se détériorent facilement.