Compte-rendu de la réunion annuelle du Réseau pour la prévention des crises alimentaires au Sahel. Rome (Italie). (Club du Sahel, 28-29 Novembre 1996, 26 p.)
close this bookCompte-rendu de la réunion annuelle du Réseau pour la prévention des crises alimentaires au Sahel. Rome (Italie). (Club du Sahel, 28-29 Novembre 1996, 26 p.)
View the document(introduction...)
View the documentPrincipales conclusions
View the documentI. Les résultats définitifs de la campagne agricole 1995-96
View the documentII. Le déroulement de l'hivernage et le bilan prévisionnel de la campagne 1996-97
View the documentIII. Résumé de la situation dans les pays côtiers d'Afrique de l'ouest
View the documentIV. La situation alimentaire mondiale
View the documentV. L'aide alimentaire en faveur des pays du CILSS
View the documentVI. Le programme d'aide alimentaire de l'USAID
View the documentVII. La politique d'aide alimentaire de l'Union
View the documentVIII. L'évaluation de l'aide alimentaire programme de l'Union Européenne
Open this folder and view contentsIX. L'évaluation de l'application de la charte de l'aide alimentaire au Sahel
View the documentX. L'internalisation des coûts des outils de la sécurité alimentaire par les Etats: l'exemple du Mali
View the documentXI. Les profils d'aide alimentaire au Niger et au Burkina Faso
View the documentXII. Le projet PREGEC du CILSS
View the documentXIII. L'état d'avancement des travaux du groupe de réflexion CILSS/Club du Sahel sur les systèmes d'information. Présentation du séminaire régional 1997
Open this folder and view contentsAnnexes
View the documentNotés

Le projet Prévention et Gestion des Crises alimentaires (PREGEC) du CILSS 12 a été présenté. Actuellement en cours de formulation, ce projet s'inscrit dans la dynamique de lutte contre la pauvreté au Sahel et d'une plus forte implication des femmes dans ses activités. Une étude est en cours dans les neuf pays du CILSS et devrait prendre en compte la mise en cohérence des systèmes actuels d'information sur la sécurité alimentaire et du dispositif national chargé de la gestion des crises alimentaires, notamment par une implication plus forte des structures décentralisées et privées comme les collectivités locales, les organisations associatives, coopératives, mutualistes, les ONG tant nationales qu'internationales et le rôle que les femmes (qui représentent plus de 51% de la population sahélienne) pourraient jouer dans ce nouveau dispositif. Les premiers résultats de ces études nationales devraient être disponibles dans les premiers mois de 1997.