Pauvreté et vulnérabilité au Burkina Faso, Jeanne Niameogo, Joanis Kaboré, Adama Ouattara, Institut National de la Statistique et de la Démographie (INSD), Ouagadougou. (Documents du Burkina Faso, Février 1997, 37 p.)
close this bookPauvreté et vulnérabilité au Burkina Faso, Jeanne Niameogo, Joanis Kaboré, Adama Ouattara, Institut National de la Statistique et de la Démographie (INSD), Ouagadougou. (Documents du Burkina Faso, Février 1997, 37 p.)
View the document(introduction...)
View the documentResumé
View the documentIntroduction
Open this folder and view contentsI - Identification des groupes vulnérables
Open this folder and view contentsII - Profil des groupes vulnérables
View the documentEléments de stratégies de réduction de la pauvreté et de la vulnérabilité
View the documentConclusion
View the documentAnnexes
View the documentBibliographie

L'étude sur la pauvreté et la vulnérabilité avait pour objectif l'identification des groupes vulnérables et les actions susceptibles de soulager et/ou de les affranchir de la vulnérabilité.

Deux démarches essentielles ont été utilisées: l'approche quantitative a abouti à l'identification des groupes vulnérables selon les dépenses moyennes de consommations (les ménages polygames à trois femmes et plus, les agriculteurs vivriers et les femmes chefs de ménage) tandis que l'approche qualitative qui a pris en compte des données fournies par d'autres rapports provenant de la plupart du temps des ministères dits sociaux a abouti à l'identification des autres groupes. Toutefois, les groupes identifiés dans cette étude ne sont exhaustifs.

Il en résulte une pluralité des groupes vulnérables identifiés qui n'ont pas été pris en compte par l'Enquête Prioritaire qui a permis l'approche dite quantitative. Il est à noter qu'il n'existe pas un aspect unique de la vulnérabilité valable pour tous les groupes, elle est multiforme et va de l'économique à l'affectif en passant par le social.

Des actions ont été proposées. Il importe cependant de souligner que dans leur ensemble, elles méritent d'être précisées. Cela est encore plus nécessaire pour les actions proposées dans le cadre de la promotion des groupes vulnérables non mis en exergue par l'Enquête Prioritaire. En effet, la vulnérabilité de la plupart de ces groupes s'expriment surtout sur un aspect psycho-sociologique et requiert des études complémentaires purement qualitatives indispensables à l'appréhension de leur mode de vulnérabilité.

Du fait de la complexité de la question, l'équipe formule des recommandations relatives au renforcement institutionnel des départements chargés de la gestion des groupes vulnérables et à l'initiation des études qualitatives complémentaires.