Les antibiotiques (Centre pour la Promotion de la Santé - Congo, 1998, 291 p.)
close this bookLes antibiotiques (Centre pour la Promotion de la Santé - Congo, 1998, 291 p.)
close this folderQuatrième partie: Les antiparasitaires
close this folderChapitre 30: Les vermifuges
View the documentI.a. Le mébendazole
View the documentI.b. Le flubendazole
View the documentI.c. L'albendazole
View the documentII. La pipérazine
View the documentIII. Le lévamisole
View the documentIV. Le tétrachloréthylène
View the documentV. Le béphénium
View the documentVI. Le thiabendazole
View the documentVII. Le pyrantel pamoate
View the documentVIII. Le pyrvinium pamoate
View the documentIX. Le niclosamide
View the documentX. Le niridazole
View the documentXi. L'oxamniquine
View the documentXII. Le praziquantel
View the documentXIII. Le métrifonate
View the documentXIV. L'oltipraz
View the documentXV. La diéthylcarbamazine
View the documentXVI. L'ivermectine
View the documentQuel vermifuge choisir?
View the documentQuelle est l'utilité des examens de selles?

C'est un dérivé de la pipérazine utilise sous fourme de citrate et actif contre certaines glaires.

1. Action

Elle est efficace contre

- Wuchereria bancrofti
- Loa loa
- Onchocerca volvulus.

Elle agit sur les microfilaires sanguines des deux premiers et sur les microfilaires dermiques du troisième, mais non pas sur les glaires des nodules. Elle n'atteint pas non plus les microfilaires dans un hydrocéle.

Il est probable que la diéthylcarbamazine agit sur les vers adultes de W. bancrofti, W. malayai et sûrement sur ceux de Loa loa. Elle n'a pas d'action sur O. volvulus. Le mécanisme d'action est inconnu. Aux doses employées, l'action pharmacologique sur l'hôte est négligeable. Les réactions rencontrées sont le fait non du médicament mais des déchets de microfilaires qui causent une réaction allergique parfois grave.

2. Sort du médicament dans l'organisme

Per os, le produit est rapidement absorbe; l'excrétion est rapide, surtout par voie urinaire. La distribution se fait également dans tous les tissus sauf la graisse. Il n'y a pas d'accumulation.

3. Effets non désirés

- dus au médicament lui-même: rarement céphalées, vertiges, faiblesse, nausées, vomissements

- dus aux substances libérées par les vers: réactions de type allergique, parfois graves: démangeaisons, oedèmes, dermatite, fièvre, coliques, lymphadénite, rarement tachycardie; encéphalopathie allergique en cas d'infestation importante due à Loa loa. Les réactions sont surtout importantes les 3 ou 4 premiers jours du traitement. C'est la raison pour laquelle on commence par de très faibles doses. On sera surtout prudent chez les sujets qui ont des lestons de l'oeil (onchocercose) ou du système nerveux (Loa loa). On ajoutera un antihistaminique ou, si nécessaire, des corticostéroïdes.

4. Usage clinique

* c à 50 et à 100 mg (Carbilazine*, Hétrazan*, Notézine*, Banocide*...)

* les schémas thérapeutiques varient beaucoup. Une dose très progressive est nécessaire surtout en cas d'infestation massive

* la dose efficace est de 2 mg/kg 3 x/j soit

- adulte: 2 a 3 c a 50 mg 3 x/j
- enfant: la dose efficace est la même, 2 mg/kg 3 x/j.