Les antibiotiques (Centre pour la Promotion de la Santé - Congo, 1998, 291 p.)
close this bookLes antibiotiques (Centre pour la Promotion de la Santé - Congo, 1998, 291 p.)
close this folderQuatrième partie: Les antiparasitaires
close this folderChapitre 30: Les vermifuges
View the documentI.a. Le mébendazole
View the documentI.b. Le flubendazole
View the documentI.c. L'albendazole
View the documentII. La pipérazine
View the documentIII. Le lévamisole
View the documentIV. Le tétrachloréthylène
View the documentV. Le béphénium
View the documentVI. Le thiabendazole
View the documentVII. Le pyrantel pamoate
View the documentVIII. Le pyrvinium pamoate
View the documentIX. Le niclosamide
View the documentX. Le niridazole
View the documentXi. L'oxamniquine
View the documentXII. Le praziquantel
View the documentXIII. Le métrifonate
View the documentXIV. L'oltipraz
View the documentXV. La diéthylcarbamazine
View the documentXVI. L'ivermectine
View the documentQuel vermifuge choisir?
View the documentQuelle est l'utilité des examens de selles?

1. Action

Le pyrantel est le traitement de choix de l'ascaridiose et de l'oxyurose. Le succès du traitement est de près de 100% après une seule administration. L'ankylostome est sensible mais les taux de guérison sont un peu moindres que pour l'ascaridiose. On cite des succès de 48 a 93% pour Necator americanus et de 92 a 93% pour Ancylostoma duodenale. On peut donner 2 doses consécutives dans l'ankylostomiase.

Le pyrantel bloque la plaque neuromusculaire du ver et paralyse ainsi sa musculature. Les vers sont évacués d'ordinaire encore vivants.

2. Sort dans l'organisme

L'absorption est faible: 50% sont éliminés inchangés par les selles et seulement 7% par les urines.

3. Effets non désirés

Ils sont peu nombreux: anorexie, nausées, céphalées, vertiges, sensation d'ivresse, éruption cutanée, élévation des SGOT. Les douleurs abdominales, vomissements et diarrhées sont probablement dus a l'effet local des vers expulses. On n'utilisera pas le pyrantel chez la femme enceinte et chez l'enfant de moins de 2 ans.

4. Usage clinique

- c de 250 mg a mâcher (Combantrin*)
- c de 125 mg a avaler, suspension de sirop a 50 mg/ml

* on donne une dose unique de 10 mg/kg pour l'ascaridiase et de 20 mg/kg pour l'ankylostomose. Il n'y a pas de précautions particulières. On peut donner le pyrantel avec un repas ou a jeun. Il ne faut pas de purgatif.