La participation des femmes aux projets de logements sociaux (HABITAT, 1986, 77 p.)
close this bookLa participation des femmes aux projets de logements sociaux (HABITAT, 1986, 77 p.)
View the document(introduction...)
View the documentDirectives a l'intention de l'instructeur
View the documentIntroduction
View the documentChapitre 1 : La formulation des critères de sélection
View the documentChapitre 2: Le recrutement des bénéficieras
View the documentChapitre 3: La planification de l'établissement
View the documentChapitre 4 : La planification de l'infrastructure
View the documentChapitre 5 : La planification du logement
View the documentChapitre 6: Le financement du logement
View the documentChapitre 7 : Les femmes et la construction
View the documentChapitre 8: La construction en auto-assistance et les entrepreneurs
View the documentChapitre 9: L'entretien du projet
View the documentChapitre 10: Le recouvrement des coûts
View the documentBibliographie

Le présent module a été préparé pour un stage de formation sur le rôle des femmes dans l'exécution de projets de trames d'accueil ou de projets de reclassement de colonies de squatters. Le module fournit un cadre au cours, mais l'instructeur devra y ajouter des informations utiles et adapter le cours aux conditions locales.

Groupe cible

Personnel de projet (directeurs, agents de développement communautaire et autres intéressés par la participation communautaire).

Nombre de participants

10 à 20 personnes.

Durée

Trois jours (minimum).

Lieu

On choisira un lieu d'accès facile à une colonie de squatters, un projet de reclassement de colonies de squatters ou un projet de trames d'accueil.

Equipement

Un tableau noir et, si possible, un projecteur ou du matériel video.

Films

"People of the Barrio" (Equateur) (52 minutes) et "Think, Dream, Laugh" (Sri Lanka) (30 minutes).

Préparation

Le degré possible de participation des femmes aux projets de logements sociaux varie d'un projet à l'autre, en fonction des décisions de politique faites durant la phase de formulation du projet. Le degré de la participation des femmes au sein de chaque projet dépend également de son contexte culturel.

L'instructeur doit, afin d'adapter le stage à la situation de travail actuelle ou future des participants, préparer une documentation détaillée avant le commencement du stage, qui devrait fournir toute une série de données de base importantes relatives à:

(1) des projets locaux de trames d'accueil ou de reclassement de colonies de squatters et l'expérience de la participation à ces projets;

(2) la position culturelle qu'occupe la femme dans la société dans laquelle le projet sera exécuté;

(3) des informations utiles quant à la situation économique des femmes et leur participation dans la force ouvrière.

La veille du début du stage, l'instructeur distribue le cours, la documentation de base ainsi que tout autre matériel utile aux stagiaires, pour que ceux-ci puissent les lire en vue d'acquérir une impression générale des questions qui seront traitées.

Stage de formation (une journée)

L'instructeur et les stagiaires suivent ensemble le cours et discutent les possibilités et les restrictions de la participation des femmes aux différentes phases de l'exécution d'un projet, en établissant un lien avec leur propre expérience. A la fin de chaque chapitre, un certain nombre de questions relatives aux sujets traités dans ce chapitre sont reprises dans une liste qu'on peut utiliser pendant le stage en vue de réviser le chapitre et de discuter de son applicabilité à la situation de travail des stagiaires.

Travaux pratiques (1 à 2 jours)

Les participants doivent être divisés en groupes de trois à cinq personnes. Chaque groupe doit préparer des réponses à certaines questions soulevées pendant le cours. En fonction du nombre de participants, on peut former des groupes autour de sujets tels que:

- l'accès des femmes aux projets de logements;
- la participation des femmes à la conception des logements et des établissements humains;
- le rôle des femmes dans l'exécution du projet;
- la participation des femmes à l'entretien du projet;
- les femmes et le financement du projet.

Les groupes peuvent recevoir des informations sur ces sujets en s'entretenant avec les pouvoirs publics, en se rendant sur les sites des projets de reclassement et en lisant des publications relatives à ces sujets. L'instructeur peut inviter des spécialistes d'institutions gouvernementales et d'autres organisations à aider les groupes de stagiaires.

Certains travaux pratiques sont difficiles à réaliser, à cause du manque de données disponibles. Toutefois, ils peuvent servir d'exercices de prise de conscience pour obliger le personnel de projet à se rendre compte du manque d'informations concernant les femmes et de la tendance à la préférence masculine dans la phase de formulation du projet.

Session récapitulative (un jour)

Chacun des groupes présente les résultats de son travail en session plénière, pour que les autres participants puissent en discuter. Ces résultats permettront de formuler des propositions concrètes et détaillées pour une plus grande participation des femmes aux différentes phases de l'exécution du projet.

Evaluation

Les stagiaires et l'instructeur font une évaluation du stage.