Spore - Bulletin du CTA - No. 58 (CTA, Août 1995, 16 pages)
close this bookSpore - Bulletin du CTA - No. 58 (CTA, Août 1995, 16 pages)
View the document(introduction...)
View the documentL'élevage en question
View the documentDe nouvelles méthodes de stockage pour rénover le marché des céréales
View the documentL'animation forestière en pratique
Open this folder and view contentsTribune libre
Open this folder and view contentsActualites du CTA
View the documentEn bref
View the documentLivres et revues
Open this folder and view contentsSources d'information

Pains et biscuits à la farine de plantain

La farine de plantain peut partiellement remplacer la farine de blé dans la fabrication de pain et de biscuits. Tels sont les premiers résultats des essais réalisés par le laboratoire de technologie alimentaire de l'Institut de recherche agronomique de Nyombé au Cameroun.

Le pain peut contenir jusqu'à 7,5 % de farine de plantain sans que son aspect, sa consistance et son goût soient altérés. Pour les biscuits, les meilleurs résultats ont été obtenus avec une proportion de 17 % de plantain pour 33 % de farine de mil, 25 % de tourteau d'arachide 20 % de saccharose et 4 % de noix de coco. Broyés, ces biscuits peuvent en outre constituer une farine instantanée pour les enfants.

Le développement de ces recherches est prometteur puisque la fabrication de tels produits peut réduire la consommation de blé importé tout en valorisant mieux la banane plantain. En effet faute de procédés de stockage ou de transformation adaptés, ce féculent, aliment de base de l'Afrique tropicale humide, peut subir en période de forte production des pertes après récolte de l'ordre de 30 %.

Joseph Antoine Ngalani - Institut de la recherche agronomique,
Centre de recherche sur la banane plantain - BP 832 - Douala - CAMEROUN

Jean Crouzet - Génie biologique et sciences des aliments
Unité de microbiologie et biochimie industrielles associée a I'INRA
Université de Montpellier II - 34095 Montpellier Cedex 05 - FRANCE

Fragile papaye

Malgré une forte expansion au cours de vingt dernières années, le marché européen de la papaye reste très en retrait par rapport à celui des autres fruits exotiques comme la mangue, l'avocat ou le litchi: 13 000 tonnes en 1994 sur un marché mondial de 100 000 tonnes.

Consommée surtout au moment des fêtes (de fin d'année ou de Pâques), la papaye manque un peu d'attrait pour les consommateurs européens. Elle a le handicap d'être très fragile et de ne se conserver à maturité que 3 à 14 jours. L'éloignement des zones de production (Afrique et Amérique du Sud) dissuade le transport par bateau qui permettrait de faire baisser son prix. Cueillie trop verte, la papaye reste ferme mais n'a que peu de goût. Trop mûre, elle s'altère très vite et n'est plus présentable.

Dans un dossier spécial, la revue «Fruitrop» analyse le marché de la papaye pour conclure que son avenir commercial dépend en grande partie de recherches pertinentes sur la protection des fruits avant et après récolte d'un meilleur contrôle du moment de la coupe et de la maturité du fruit.

Denis LoeilletCIRADF-FLHOR - 26 rue Poncelet
75017- Paris - FRANCE

Du côté des réseaux

· IPTRID Network

Le programme international de recherche technologique pour l'irrigation et le drainage (International Program for Technology Research in irrigation and drainage/IPTRID) a été conçu pour les pays en développement. Trois thèmes sont prioritaires: mettre au point des techniques de maintenance, assurer une utilisation durable de la terre et de l'eau, moderniser l'irrigation et le drainage. Un des mandats principaux de ce réseau est de collecter et diffuser des informations sur ces thèmes. L'Institut international pour la mise en valeur et l'amélioration des terres (International Institute for Land Reclamation and Improvement/ILRI) est une des stations centrales du réseau IPTRID.

ILRI--IPTRID Network and information centre
P.O Box 45 6700 AA Wageningen - PAYS-PAS

· APM-Afrique

Le réseau Agriculture paysanne et modernisation (APM) veut contribuer à la définition de stratégies nouvelles de développement rural et au renforcement des mouvements paysans. Il cherche à enrichir la réflexion et l'action des organisations paysannes existantes pour appuyer l'élaboration d'une pensée autonome africaine qui parte réellement des préoccupations de base.

Secrétariat du réseau APM-Afrique - Jeanot Minla Mfou'ou s/c BP 4551 -Nlongkack- Yaoundé CAMEROUN

· Réseau «climat»

L'Association pour la recherche sur le climat et l'environnement (ARCE) basée à l'université d'Oran, en Algérie, a pour objectif principal la promotion des recherches multidisciplinaires sur le climat et la pollution, la désertification et la sécheresse. Un bulletin régulier d'informations donne toutes précisions sur les travaux en cours.

ARCE- CMI -2, rue Bensenouci Hamida - Oran - Algérie

· RIFI - Réseau de recherche sur les ressources et les institutions forestières

Des sociologues de l'Université de l'Indiana (Etats-Unis) élaborent un programme de recherche sur les ressources et les institutions forestières internationales (RIFI). L'objectif du programme est de fournir des informations systématiques sur les capacités et les limites de différents cadres institutionnels, en ce qui concerne les problèmes de déboisement et de perte de biodiversité. Le réseau de recherche et la base de données sont consacrés à la compilation d'informations se prêtant à l'analyse comparative, et à l'établissement d'un réseau international de collaborateurs qui puissent s'inspirer de cette base de données pour orienter la politique future.

Dr Elinor Ostrom - Workshop in political theory and policy analysis Indiana University - 513 North Park Street Bloornington

IND 47808-3895- ETATS UNIS

La salicorne pour les sols salés

Impropres à la culture, les terres salées sont en extension dans les estuaires, surtout en Afrique depuis les sécheresses des dernières décennies. Au Sénégal, par exemple, dans certaines zones de Casamance, le riz ou l'arachide poussent de plus en plus mal au fur et à mesure que ces sols se saturent.

Plutôt que d'abandonner totalement ces terres, une alternative serait d'y faire pousser des plantes halophytes, c'est-à-dire tolérantes au sel. L'une d'entre elles, la salicorne, Salicornia, que l'on confond parfois avec une algue, paraît particulièrement intéressante.

Cette petite plante grasse de la famille des chénopodiacées, dont différentes espèces poussent spontanément en bord de mer et près des mares salées peut avoir de multiples usages. Elle se mange crue ou cuite. Elle peut servir de fourrage. Ses graines renferment 30 % d'huile. Après extraction, le résidu constitue un aliment du bétail de bonne valeur protéique. La salicorne est également utilisée pour fabriquer cosmétiques, médicaments, teintures, etc.

A l'issue d'un programme de près de dix ans, les chercheurs américains ont mis au point une variété cultivée de salicorne à forts rendements. L'Arabie saoudite expérimente actuellement dans le désert des cultures de salicorne irriguées à l'eau de mer selon un procédé américain.

Arabian Saline Water Technologie Company Ltd (Bebar)
P.O. Box 11405- Jubail Industrial City-31961 -ARABIE SAOUDITE

Pâtes alimentaires au maïs

Le prix de la farine de blé dur importée ayant doublé avec la dévaluation du franc CFA, la société Panzani Cameroun vient de mettre sur le marché des pâtes alimentaires à base de maïs. Alors qu'auparavant les pâtes étaient exclusivement fabriquées avec du blé dur, le nouveau produit contient 40 % de maïs.

Il a fallu près de neuf mois à la société pour mettre au point ces pâtes dont le goût et la teneur en protéines sont identiques à ceux des pâtes classiques. Cette innovation qui pourrait être adoptée dans d autres pays de la zone franc a permis de baisser le prix de vente de 10 % alors qu'il aurait dû augmenter de 30 %. L'usine s'approvisionne localement auprès de la maïserie de Ngaoundéré au Cameroun.

Panzani-Cameroun - B.P. 848 - Douala - CAMEROUN

Petites mouches, gros problèmes

Les îles du Pacifique sont idéalement situées pour exporter des fruits et des légumes frais vers l'Australie, la Nouvelle- Zélande, le Japon, le Canada et les Etats-Unis. Mais les pays producteurs du Pacifique ont aussi leurs mouches à fruits, qui font baisser rendements et qualité, et incitent les pays importateurs à instaurer certaines mesures sanitaires. Les échanges entre les îles elles-mêmes sont très limités. Dans nombre de pays importateurs, l'interdiction actuelle de la fumigation au dibromure d'éthylène a fermé plusieurs marchés aux produits des Iles du Pacifique.

Des programmes mis en place par la FAO, le PNUD, le Bureau d'assistance au développement australien, et la Commission du Pacifique Sud, rassemblent et mettent à jour des informations sur les mouches à fruit, leurs hôtes et leur importance économique. Ils permettent aux pays d'édicter des protocoles de quarantaine sur des bases scientifiques.

Le traitement par air pulsé à haute température est une nouvelle méthode des plus prometteuses, qui peut être combinée à la lutte biologique et à d'autres stratégies de lutte intégrée. Un système de lutte fondé sur l'épandage d'appâts protéinés a permis de réduire les pertes de goyaves de 40 % à moins de 5 %; les pertes de mangues, de 25 % à moins de 5 %, et celles de piments, de 92 à moins de 4 %. Cet épandage réduit la quantité de résidus d'insecticides dans les fruits et permet d'utiliser un équipement de pulvérisation simple, adapté à des économies agricoles de subsistance.

FAO" Viala delle Terme di Caracalla-00100 Rome-ITALIE

Compost express

Un champignon, Trichoderma harzianum permet de ramener de trois mois à un mois environ le temps de préparation d'un compost. Cet activateur a été testé sur un mélange 1/4 de fumier et 3/4 de paille de riz pour sa disponibilité et sa richesse en carbone. A défaut de fumier, on peut utiliser un engrais vert, par exemple des feuilles de légumineuses comme l'azolla ou le sesbania.

Le tas de compost est préparé en épandant l'activateur en poudré entre des couches de paille de riz, préalablement trempée, de 10 à 15 cm d'épaisseur. On dépose ensuite les matières azotées sur le des sus avant de couvrir le tout de feuilles de plastique ou de bananier Régulièrement arrosé, le compost est prêt au bout d'un mois.

Cette méthode de décomposition rapide appelée IBS du nom de l'Institute of Biological Sciences de l'université des Philippines c l'avantage d'être écologique puisqu'elle transforme en un engrais gratuit la paille qui auparavant était brûlée et bien adaptée au système cultura car les paysans qui font deux ou trois récoltes de riz par an disposent plus rapidement de compost.

Virginia Cuevas - Université des Philippines - Los Banos - PHILIPPINES

Calendrier des formations

· COFOSEM - SEMENCES ET PLANTS

Composé d'organismes français de formation, de recherche et de professionnels de la production de semences, le Comité français de coordination en formation semencière pour les régions chaudes (COFOSEM) propose une série de stages qui se tiendra en France et en Afrique au cours de l'année 1995-1996. Parmi les institutions organisatrices, citons le CIRAD et le GNISASFIS.

COFOSEM - CIRAD-CA - Laboratoire de semences et ressources génétiques BP 5035 - 34032 Monfpeliler Cedex 1- FRANCE

· COLLECTIF DIOBASS

Pour un dialogue égalitaire entre paysans, techniciens et cadres ruraux et la mise en valeur des savoirs et savoir-faire de chacun, un cycle de formation à la pédagogie Diobass est prévu pour les acteurs du développement au Sénégal. Collectif Diobass - Enda-Graf et Terres et Vie - BP 13069 - Dakar- SENEGAL

· IPD/AC

L'Institut Panafricain pour le développement/Région Afrique Centrale Francophone mène des activités de formation, de recherche et d'appui-consultation dans les domaines du développement: étude du milieu, évaluation des projets, formation de formateurs, techniques et gestion documentaires, informatique documentaire.

Des formations à la carte de courte durée selon les besoins exprimés sont également organisées soit à Douala, soit sur le site du demandeur.

IPD/AC - Boîte Postale 4078 - Douala - CAMEROUN

Une presse à huile améliorée

Les pressoirs traditionnels d'arachide sont difficiles à utiliser et ne sont pas très efficaces. De nombreux essais d'amélioration ont été menés, mais avec peu de succès jusqu'ici.

S'inspirant d'un modèle de pressoir à huile de tournesol, Mansour Fall, chercheur sénégalais, a eu l'idée d'exercer la pression de bas en haut à l'aide d'un cric hydraulique. Le pressoir traditionnel fonctionne à l'inverse, du haut vers le bas, les femmes écrasant l'arachide à l'aide d'une vis. Pour ce nouveau modèle, le matériel est bon marché, facile à fabriquer, à entretenir et à réparer au niveau local.

Après l'amélioration du premier prototype, des coopératives de femmes ont passé de nombreuses commandes. Le nouveau pressoir est plus rapide que l'ancien et permet de gagner 30 à 40 % de temps. Les pressoirs sont aussi une source supplémentaire de revenus. Pour une journée de travail, on peut obtenir jusqu'à 320 litres d'huile.

Mansour Fall - Vision Mondiale - Boîte Postale 51- Thiés - SENEGAL

La carpe de Chine contre la pollution

Dans les eaux stagnantes, l'excès de sels minéraux (phosphates, nitrates...), d'origine naturelle ou non, entraîne la prolifération d'algues microscopiques et de plantes, qui à terme condamne toute vie aquatique et rend l'eau impropre à la consommation. Au Maroc, l'Office National de l'Eau Potable, confronté à un grave problème de pollution dans plusieurs barrages, a expérimenté avec succès une technique biologique d'épuration des eaux en recourant aux services de la carpe argentée de Chine, Hypophtalmichthys molitrix, grosse consommatrice d'algues.

En 1987, 500 000 alevins de ces carpes, importés de Bulgarie, ont été introduits dans une retenue. Les résultats de ce premier essai ont été doublement positifs: la qualité des eaux menacées d'asphyxie s'est nettement améliorée et une activité de pêche s'est développée autour de ce barrage. Des élevages d'alevins ont été créés pour fournir les carpillons nécessaires au renouvellement de l'opération dans d'autres retenues.

Office National de l'Eau Potable (ONEP)-2, rue Assafi-Rabat-MAROC

Du côté des revues

· Le chemin parcouru depuis Rio: avancer dans le domaine de la foresterie

Le Département des forêts de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a conçu ce document comme une référence pour la communauté forestière internationale, en ce qui concerne les principales orientations à prendre suite aux accords de la Conférence des Nations unies sur l'environnement et le développement (CNUED).

FAO - Via delle Terme di Caracalla 00100 Rome - ITALlE

· Bois et Forêts des Tropiques

A noter, entre autres, au sommaire de ce nouveau numéro: l'aménagement villageois des brousses tachetées au Niger; la germination des semences de Bois Puant; les formations submontagnardes du Nta Ali au Cameroun.

CIRAD-FORET- 45 bis, avenue de la Belle Gabrielle - 94736 Nogent-surMarne
Cedex - FRANCE

· Rural extension bulletin

Bulletin de vulgarisation rurale

Le n°4 de ce bulletin est consacré au développement pastoral, donnant une appréciation sommaire des progrès réalisés en ce domaine au cours des trente dernières années. Des exemples dans divers pays illustrent les difficultés rencontrées par les pasteurs.

Agricultural extension and rural development department 3 Earley Gate - University of Reading - Whiteknights Road Reading RG6 2AL - ROYAUME-UN/

· Le bulletin du réseau irrigation Afrique de l'Ouest

Au sommaire de ce numéro spécialement consacré au Niger: la coopérative de Saga; fonctionnaires et responsables coutumiers sont mauvais payeurs de redevances comptabilité; l'intégration des femmes dans les aménagements; RINI: halte à la fraude.

IMMI - Institut international du management de l'irrigation 01 BP 5373 - Ouagadougou - BURKINA FASO

Rectificatif

Dans notre numéro 55 de SPORE, de février 1995, p. 16, nous avons omis de noter que le Centre International de Recherche Développement sur l'Elevage en zone Subhumide (CIRDES) bénéficie du soutien financier de la France et de l'Italie.

De nouveaux outils pédagogiques

Vivre au Sahel
Comprendre, respecter et protéger son environnement

Le CILSS, dans le cadre de son Programme «Formation Initiation à l'environnement», avec le Programme de Formation et d'Information l'Environnement de la CEE (PFIE), a diffusé un outil éducatif «Vivre au Sahel» dans 800 écoles des neuf pays sahéliens. Cet ensemble, conçu par ORCADES, comprend 16 planches couleur et un dossier didactique pour le maître. Les sujets abordés concernent les questions de l'environnement: la question vitale de l'eau, la fragilité des écosystèmes, la dégradation des terres, les actions qui peuvent être engagées afin de protéger les ressources naturelles.

Un premier lot a été distribué en 1993 dans une centaine d'écoles des neuf pays concernés. Des évaluations réalisées par des équipes éducatives dans chaque pays ont fait l'objet d'une synthèse dont les résultats ont été pris en compte pour l'élaboration de la version finale de l'outil.

S'il est important de favoriser l'éducation à l'environnement des jeunes en formation dans le milieu scolaire, il est aussi essentiel d'atteindre les adultes par l'intermédiaire notamment des groupements villageois. Actuellement, de nombreuses organisations gouvernementales ou non gouvernementales sont actives dans le domaine de la formation et l'animation des groupement villageois. Leurs thèmes de travail sont multiples: alphabétisation gestion, planification familiale, nutrition... Les questions touchant à l'environnement ne sont pas souvent évoquées.

Benoît Théau - ORCADES (Organisation pour la Recherche, la Communication et l'Action en faveur d'un Développement Solidaire entre le Nord et le Sud) 12, rue des Carmélites - 86000 - Poitiers - FRANCE

Ravageurs des cultures tropicales: identification et lutte

Les principales espèces nuisibles sont présentées dans un classeur de 60 fiches techniques amovibles sous plastique, en français et en anglais, avec 380 photos en couleurs. Ces fiches représentent une aide au diagnostic et décrivent des méthodes de lutte (emploi des pesticides et respect de la législation).

D'autres ouvrages pratiques en français, anglais et espagnol sont aussi proposés: Maladies et ravageurs du cotonnier en Afrique au Sud du Sahara, Identifier les ravageurs, Evaluer les symptômes, Adapter les moyens de lutte aux différentes régions du monde. Plus de 5 000 diapositives, des monographies en français et des affiches grand format sont aussi disponibles.

CIRAD - Département des cultures annuelles
BP 5035 - 34032 Montpellier Cedex 1- FRANCE

Bioforce Aquitaine devient I'IFAID

Bioforce Aquitaine est devenue depuis le début de l'année 1995 l'Institut de Formation et d'Appui aux Initiatives de Développement (IFAID). Cette nouvelle appellation met en évidence le double rôle de cet institut: l'ancien, former des responsables de programmes pour le développement des pays du Sud, et le nouveau, appuyer des actions dans les pays défavoris.

Créée en 1985, l'association Bioforce Aquitaine avait pour objectif initial la formation polyvalente d'agents de développement international. A l'issue de ses dix ans d'expérience, l'association s'oriente à présent vers la formation en appui au développement, les stages de formation à la demande et l'ingénierie de projets de développement.

Chaque année l'institut accueille une quarantaine de candidats diplômés et expérimentés dans les domaines de la santé, du rural et de la technique.

Institut de Formation et d'Appui aux Initiatives de Développement 47 rue Charles Tournemire 33300 Bordeaux - FRANCE