La maladie du sommeil (Centre pour la Promotion de la Santé - Congo, 1995, 160 p.)
close this bookLa maladie du sommeil (Centre pour la Promotion de la Santé - Congo, 1995, 160 p.)
close this folderF. Deuxième séance - L'histoire du malheur apporté par la mouche tsé-tsé dans une famille heureuse
View the document(introduction...)
View the documentPremière partie - Le bonheur au village
View the documentDeuxième partie - Le malheur au village arrive avec le trypanosome


Figure (6)

Voici le trypanosome, c'est ce parasite qui provoque la maladie du sommeil en pénétrant dans notre corps. Ici ce dessin est très agrandi car le trypanosome est très petit, mais l'infirmier peut le voir avec son microscope. Voici un microscope et voici une loupe. Le microscope est une très grosse loupe. Il permet de voir des parasites très petits, si petits qu'on ne peut même pas les voir avec une loupe.

En agitant sa queue (son flagelle) le trypanosome peut se déplacer dans notre sang, dans nos ganglions ou dans le liquide qui entoure notre cerveau (le liquide céphalo-rachidien).


La mouche tsé-tsé propage la maladie du sommeil (7)

Pour prévenir une éventuelle question de groupe: "D'où viennent les microbes ?", il faut expliquer ici que la mouche tsé-tsé mange seulement du sang, qu'elle doit manger régulièrement, qu'elle ne peut pas vivre plus de 2 ou 3 jours sans manger. Ainsi elle avait par hasard piqué et sucé le sang d'un malade qui était au village; ce malade avait négligé de se faire traiter. C'est pourquoi la mouche en suçant le sang infecté de ce malade est devenue elle aussi infectée. Comme les parasites étaient restés dans la bouche de la mouche, les jours suivants, chaque fois qu'elle a piqué d'autres personnes pour se nourrir elle a transmis le trypanosome à toutes les personnes qui à leur tour sont devenues malades.

Voici l'ennemi de la famille.

Pour cette image, ainsi que pour d'autres, l'animateur doit montrer l'objet réel à côté du dessin pour que le groupe s'habitue à la représentation par agrandissement.

"La tsé-tsé est petite; pour cette raison on fait un dessin agrandi pour que chacun puisse la voir. C'est ainsi que l'on voit la mouche tsé-tsé avec une loupe. Vous allez la voir vous-mêmes sous la loupe dans quelques instants."

L'animateur peut encore mettre une tsé-tsé montée sur le dessin et demander si les auditeurs du dernier rang peuvent la voir.

Donnez à chaque auditeur une mouche tsé-tsé montée en leur demandant de ne pas y toucher mais de bien la regarder.

En se servant d'une loupe, l'animateur se met à côté de chacun de façon à pouvoir regarder à deux la mouche tsé-tsé à travers la loupe. Il profitera de cette occasion pour concrétiser l'explication de l'image 6 (la mouche tsé-tsé placée sous une loupe est vue en grand tout comme le trypanosome placé sous le microscope est vu en grand).

L'animateur attire l'attention des auditeurs sur le fait que la trompe (bouche) de la tsé-tsé est pointue comme une lance et creuse comme une aiguille à injection du dispensaire. C'est cela qui lui permet de l'enfoncer dans notre corps pour sucer notre sang et nous donner le parasite de la maladie du sommeil (le trypanosome).

Comment la mouche transmet-elle la maladie ?

- Où prend-elle la maladie pour la donner à une autre personne du village ?
- Pourquoi y-a-t-il plusieurs malades dans le village ?
- Où la mouche tsé-tsé prend-elle le parasite ?

La mouche tsé-tsé se nourrit exclusivement de sang. Certaines tsé-tsé préfèrent le sang des animaux, mais d'autres préfèrent le sang de l'homme. La tsé-tsé peut ainsi, par hasard piquer un homme malade et sucer son sang. Celui-ci ne sait pas encore qu'il est malade. Peut-être le sait-il déjà mais il refuse de se faire soigner.

En suçant du sang contenant des trypanosomes, la mouche s'infecte aussi. Voyez sur le dessin n° 8 le sens de la flèche, l'aspiration des trypanosomes par la mouche. La tsé-tsé conservera ces parasites toute sa vie (environ 5 mois) dans ses glandes salivaires.


La tsé-tsé prend le trypanosome dans le sang d'un malade du sommeil (8)


Plus tard, la même tsé-tsé injecte le trypanosome dans le sang de Diela (9)

Nous comprenons maintenant pourquoi il y a plusieurs malades dans le même village. Après 2 ou 3 jours, lorsqu'elle aura de nouveau faim, cette mouche infectée, piquera une autre personne pour sucer son sang. Pendant la piqûre, elle va déposer quelques trypanosomes dans le sang de la personne piquée. Voyez le sens de la flèche; ici ce sont les trypanosomes qui passent de la mouche vers l'homme. Cette personne tombera bientôt malade. Aujourd'hui, c'est Diela qui a été piqué à la rivière par la mouche infectée. Il est donc contaminé mais il ne souffre pas encore.


Par le sang, le trypanosome se répand dans le corps (10)

Les trypanosomes sont entraînés par le sang dans tout l'organisme comme les feuilles sont entraînées par le courant d'une rivière. Les ganglions du cou de Diela se gonflent car ils sont aussi envahis par les trypanosomes.

Attention: La pénétration des trypanosomes dans le cerveau est plus tardive. On insistera sur l'envahissement par les parasites de tout l'organisme à l'exclusion du cerveau.


Diela a de la fièvre, des maux de tête et parfois des ganglions (11)

Diela commence à souffrir; il se sent fatigué; il a mal à la tête; il se gratte; il a de la fièvre et des frissons; il maigrit. Plus tard, il aura des ganglions gonflés dans le cou. Il se sent découragé et ne se sent plus capable d'aller à l'école. Il risque d'être renvoyé car il ne sait plus suivre les leçons. la maman essaie de soigner Diela à la maison


La maman essaie da soigner Diela à la maison (12)

L'infirmière a conseillé à la maman de garder toujours des comprimés de chloroquine à la maison et de les donner à la petite sœur dès qu'elle fait la fièvre malaria. Elle recherche donc ces comprimés de chloroquine et les donne à Diela, car Diela fait de la fièvre. Elle sait que c'est un bon médicament contre la fièvre malaria.


Après quelques semaines, Diela se sent mieux mais les trypanosomes sont encore dans son sang (13)

Ce médicament (la chloroquine) est un bon médicament pour la malaria mais ne convient pas pour la maladie du sommeil. Il n'a donc pas tué les trypanosomes. Ceux-ci sont toujours dans le sang de Diela et continuent à envahir tout son corps.

Cependant, les trypanosomes se calment parfois pendant plusieurs semaines. C'est ainsi que maintenant Diela se sent mieux même si les trypanosomes continuent à vivre dans son sang.


Diela transmet quand même la maladie du sommeil aux gens du village (14)

Malgré sa maladie, Diela se sent assez bien. Il continue à aller à l'école et après la classe, il va se baigner à la rivière avec les amis. D'autres mouches tsé-tsé en profitent pour le piquer, pour prendre son sang et en même temps quelques trypanosomes.

Vous voyez par le sens de la flèche que cette fois les trypanosomes passent du sang de Diela vers la mouche.

Ces mouches infectées par le sang de Diela transmettent ainsi la maladie du sommeil à d'autres personnes lorsqu'elles viennent à la rivière. Diela sans le savoir, donne la maladie du sommeil à d'autres villageois.. . et cela sera ainsi jusqu'à ce que Diela reçoive des médicaments spéciaux contre la maladie du sommeil.

Peu de temps après, la maman de Diela est également tombée malade. Elle a aussi de la fièvre, des maux de tête, des vertiges comme Diela; elle commence à dormir trop dans la journée. Elle ne peut plus s'occuper du petit frère, préparer les repas, travailler à la maison et aux champs.

Le malheur s'est vraiment abattu sur la famille de Diela. A son tour le papa est atteint par cette maladie. Depuis plusieurs mois, bien avant Diela et la maman, il avait aussi mal à la tête, des vertiges, de la fièvre. Il avait toujours négligé de se rendre à la visite médicale, jusqu'au moment où la maladie s'est aggravée très rapidement. Le caractère de papa a changé, il commençait à se disputer avec tout le monde, il n'avait plus un bon comportement, puis il est devenu troublé et enfin complètement fou. On a été obligé de le lier car il voulait même tuer des gens.

Papa est mort; on devait commencer son traitement mais comme il était troublé, il a pris la fuite de l'hôpital la nuit. Il était parti se cacher en forêt; il est mort parce qu'il n'a pas reçu son traitement jusqu'au bout.

Vous connaissez certainement des personnes qui sont mortes de cette maladie.

Je vais vous expliquer pourquoi la famille de Diela était atteinte de la maladie du sommeil. J'ai expliqué que c'est la mouche tsé-tsé qui transmet la maladie. Diela et sa famille sont devenus malades parce qu'ils ont été piqués par des mouches tsé-tsé contaminées. Vous avez constaté que heureusement dans d'autres familles tout le monde n'est pas atteint de cette maladie. Dans le cas de la famille de Diela, cela vient du fait que tout le monde fréquente un endroit aux champs où il y a beaucoup de mouches tsé-tsé. Diela y va parfois pour aider ses parents, et se baigner car il y a aussi une rivière.

Comment expliquer que toute la famille n'a pas eu la maladie du sommeil depuis longtemps puisque les mouches tsé-tsé sont présentes aux champs depuis toujours ? Nous avons vu que la mouche tsé-tsé doit sucer le sang d'un malade pour qu'elle puisse transmettre la maladie. Toutes les mouches ne transmettent donc pas la maladie. Seules les mouches infectées peuvent transmettre la maladie.

Les mouches présentes aux champs de la famille n'ont pas transmis la maladie durant des années justement parce qu'elles n'avaient pas le parasite dans la bouche.

Mais un jour certaines mouches par hasard ont piqué et sucé le sang d'une personne malade, elles sont devenues dangereuses pour Diela et sa famille. Le papa qui est aussi un grand chasseur a peut-être été contaminé en se rendant à la chasse; il a pu être piqué dans la forêt par des tsé-tsé infectées, et les mouches de son champ ont ensuite été contaminées par lui.

Quand on fréquente régulièrement un endroit où les mouches tsé-tsé sont contaminées, on sera un jour ou l'autre atteint de la maladie. C'est ce qui est arrivé à toute la famille de Diela.

Ils ont tous eu la maladie presqu'en même temps parce qu'ils ont été infectés presqu'en même temps. Le papa cependant était malade déjà quelques mois plus tôt que Diela et la maman.

Comment expliquer que dans certaines familles par contre, tout le monde n'attrape pas la maladie en même temps ? Et comment expliquer qu'il n'y a aucun malade dans certaines familles ?

Les parents de Diela ont leurs champs près de ceux de l'oncle qui a aussi des tsé-tsé dans son champ. Il y a également trois personnes dans la famille de l'oncle mais seulement la tante a eu la maladie. Le cousin et l'oncle n'ont pas eu la maladie du sommeil car ils ne vont jamais aux champs, ils ne sont jamais piqués par les tsé-tsé. Un jour le cousin a commencé à s'adonner à la culture; il était alors piqué presque chaque jour par les tsé-tsé. Il est devenu malade à son tour, des années après la tante.

Les grands parents de Diela sont déjà vieux; ils ne vont plus aux champs depuis des années; ils ne sont donc jamais piqués par les mouches tsé-tsé que l'on ne rencontre pas au village où ils habitent. Ils n'ont jamais eu la maladie du sommeil.

Quelles conclusions tirez-vous de ce dont nous venons de parler ?


Seulement après quelque mois, la maladie devient plus grave parce que les trypanosomes sont maintenant entrés dans son cerveau (15)

Les trypanosomes ont maintenant envahi le cerveau de Diela et le liquide qui entoure son cerveau (le liquide céphalo-rachidien). C'est pour cela que son comportement change; il devient apathique, indifférent et parfois violent; il ne se nourrit plus bien; il somnole parfois pendant la journée et la nuit il s'endort difficilement.


Maintenant Diela ne sait même plus marcher (16)

Diela devient de plus en plus faible; il a beaucoup maigri; il a toujours froid; il est indifférent à ce qui se passe autour de lui.


Sans traitement, Diela va mourir (17)

Si Diela n'est pas soigné tout de suite, il va bientôt mourir.