La maladie du sommeil (Centre pour la Promotion de la Santé - Congo, 1995, 160 p.)
close this bookLa maladie du sommeil (Centre pour la Promotion de la Santé - Congo, 1995, 160 p.)
View the document(introduction...)
View the documentPréface
Open this folder and view contentsA. Connaissances générales sur la maladie du sommeil
View the documentB. Qu'est-ce que la boîte à images et comment l'employer ?
View the documentC. Matériel didactique
View the documentD. Technique de l'exposé et emploi du matériel
View the documentE. Première séance - Discussion de groupe
Open this folder and view contentsF. Deuxième séance - L'histoire du malheur apporté par la mouche tsé-tsé dans une famille heureuse
View the documentG. Troisième séance - Les examens de dépistage, le traitement puis le contrôle au centre de santé
Open this folder and view contentsH. Quatrième séance
Open this folder and view contentsI. Cinquième séance - Les mesures de lutte contre la maladie du sommeil
Open this folder and view contentsJ. Sixième séance

- images 18 à 30 -


Maman amène Diela au centre de santé ou l'infirmier connaît bien la maladie du sommeil (18)

Heureusement, l'infirmier du centre de santé connaît bien les symptômes de la maladie du sommeil. En effet, il voit souvent des villageois atteints par cette maladie. Dès que la maman lui amène Diela, il recherche tous les signes de la maladie.


L'infirmier trouve un ganglion gonflé (19)

L'infirmier examine donc Diela pour savoir s'il s'agit de la maladie du sommeil. Il se place derrière Diela et lui palpe les ganglions du cou. Il sait que les trypanosomes s'arrêtent souvent dans ces ganglions et les font gonfler. Il trouve facilement un ganglion gonflé, dur et qui ne fait pas mal lorsqu'on le presse.


Il ponctionne le ganglion puis regarde au microscope (20)

Maintenant l'infirmier ponctionne ce ganglion gonflé avec une aiguille comme celle que l'on utilise au dispensaire pour les injections. Il sait qu'il peut trouver des trypanosomes dans le suc ganglionnaire, mais il veut en être sûr...


Il voit le trypanosome dans le suc ganglionnaire (21)

Il examine donc une petite goutte de suc ganglionnaire avec son microscope et il y découvre des trypanosomes. Maintenant, l'infirmier est sûr que Diela a la maladie du sommeil, mais il va encore faire d'autres examens complémentaires pour savoir si la maladie est déjà très avancée.

Heureusement, la maman savait que la maladie du sommeil existait dans le village. La voisine lui avait conseillé l'achat d'une bonne injection de terramycine au marché. La maman avait refusé car elle savait que lorsque l'on a de la fièvre, de la fatigue, de l'amaigrissement, on a peut-être la maladie du sommeil, et il faut se faire examiner au centre de santé. La maman avait confiance dans l'infirmier du centre de santé. Elle est donc partie vite au centre de santé. Elle espère que la maladie de Diela n'est pas encore très avancée et que l'infirmier va pouvoir le guérir.


L'infirmier prend aussi du sang... (22)

L'infirmier veut maintenant voir s'il y a beaucoup de trypanosomes dans le sang de Diela. Il prélève donc une petite goutte de sang au doigt et l'examine au microscope. Il trouve aussi des trypanosomes dans le sang de Diela.


Il voit aussi le trypanosome dans le sang (23)

Diela a donc la maladie du sommeil. L'infirmier a vu le parasite avec son microscope. . . Comment sera-t-il traité ? Quel médicament doit-il recevoir ? Pour répondre à ces questions, l'infirmier doit d'abord savoir si les trypanosomes ont déjà attaqué le cerveau de Diela.


Maintenant, il fait la ponction lombaire (24)

Nous savons que le cerveau est entouré d'un liquide qui descend dans la colonne vertébrale jusqu'au bas du dos. En faisant une injection dans le dos (une ponction lombaire ou PL), l'infirmier peut recueillir une goutte de ce liquide.


Il voit aussi des trypanosomes dans le liquide. Diela est donc gravement malade (25)

L'infirmier voit au microscope que les trypanosomes se promènent déjà dans le liquide céphalo-rachidien qui entoure le cerveau. Ils vont alors bientôt attaquer le cerveau de Diela. Il est donc gravement malade.

Parfois, il y a peu de trypanosomes dans le liquide céphalorachidien; l'infirmier ne les trouve pas de suite; il doit alors chercher longtemps. Il doit parfois refaire l'examen un autre jour. Le malade doit alors revenir plusieurs fois à la visite.

Diela lui avait beaucoup de trypanosomes dans le suc ganglionnaire, dans le sang et dans le liquide céphalo-rachidien. L'infirmier les a donc trouvés après quelques minutes seulement.

Il félicite la maman parce qu'elle est venue sans tarder au centre de santé. Il lui explique qu'il va donner à Diela des médicaments très forts pour le guérir car la maladie est déjà avancée. La maman a confiance dans l'infirmier et accepte le traitement de Diela.


Diela reçoit le traitement (26)

Heureusement, le traitement de Diela ne va pas durer très longtemps, car la maman est venue au centre de santé avec Diela sans tarder. Le traitement durera donc moins longtemps que pour d'autres malades. En effet, certains malades traînent d'abord longtemps au village. Ils essayent de se soigner seul avec les conseils des amis, ensuite ils consultent le féticheur pour savoir qui leur a envoyé cette maladie, et enfin seulement, ils se présentent au centre de santé...

Toutes ces démarches durent parfois plusieurs mois et pendant tout ce temps, les trypanosomes font leur ravage dans l'organisme du malade. Ils attaquent même souvent son cerveau.


Diela se repose pendant plusieurs semaines après le traitement (27)

Maintenant Diela n'a plus mal à la tête; il se sent mieux. Il voudrait bien jouer avec ses camarades mais l'infirmier le lui a interdit. Il doit se reposer durant un certain temps après le traitement. Il ne peut pas se fatiguer ni se promener au soleil quand il fait très chaud.

Le médicament travaille toujours dans son corps; s'il ne respecte pas les instructions de l'infirmier, il risque de ne pas guérir complètement; la maladie peut même recommencer.


Diela se sent guéri (28)

Maintenant, Diela se sent tout à fait bien; il peut retourner à l'école et de nouveau jouer avec ses camarades. Mais il devra toujours retourner régulièrement au contrôle chez l'infirmier durant deux ans après son traitement. Il arrive parfois que le trypanosome est plus fort que le médicament que l'on a injecté; dans ce cas, la maladie du sommeil va continuer; au lieu de guérir, la maladie va continuer à évoluer. Dans ce cas, votre santé reste en danger.


Pourtant Diela doit subir une ponction lombaire tous les 6 mois pour voir s'il est vraiment guéri (29)

Diela devra donc se présenter tous les 6 mois pendant 2 ans, au contrôle chez l'infirmier. Celui-ci lui fera une ponction lombaire. En effet l'infirmier doit être sûr que les trypanosomes ont complètement disparu du liquide céphalo-rachidien.


Si l'examen du liquide est normal 2 ans après le traitement, on est sur que Diela est bien Guéri (30)

L'infirmier examine de nouveau le liquide céphalo-rachidien de Diela. Si le liquide ne contient plus de trypanosomes et présente une composition normale au bout de 2 ans, alors seulement Diela sera déclaré guéri et les contrôles seront terminés.