Cover Image
close this bookL'igname, Maisonneuve et Larose, 1994
close this folderIII. Techniques culturales modernisees
close this folder3.4 - Gestion du système de culture
View the document(introduction)
View the document3.4.1 - Un système de rotation-assolement interne et externe
View the document3.4.2- La lutte intégrée
View the document3.4.3 - Agro-foresterie

(introduction)

Il n'est pas rare, notamment aux Antilles, que la culture soit totalement spéculative, en ce sens que des opérateurs financiers (de «surface» très inégales) valorisent sur une ou deux années un terrain, vacant avant urbanisation, par une parcelle d'igname. Sauf à provenir de semences douteuses où à être très mal entretenu, ces opérations sont d'une assez bonne rentabilité et ne posent pas de problème de reproductibilité. Au-delà de trois années de culture intensive mécanisée mono-variétale, à moins d'apports conséquents de matière organique de qualité il en sera autrement. La culture de l'igname pour demeurer reproductible et rentable au sein de l'exploitation paraît devoir:

1°) s'insérer dans un système de rotation-assolement interne et externe;

2°) s'appuyer sur la lutte intégrée à l'égard des parasitismes;

3°) s'intégrer dans un système à composante agro-forestière.