Cover Image
close this bookGestion de terroir : le concept et son développement, PNUD /UNSO, 1994
close this folderIII. Premiers enseignements et conséquences opérationnelles.
View the documentDiversité des systèmes physiques et sociaux
View the documentPerspective à long terme
View the documentComposition des comités de gestion
View the documentCoordination dans la diversité.
View the documentApports extérieurs
View the documentRenforcement des capacités locales
View the documentElargissement du cadre économique

Perspective à long terme

Une perspective à long terme, dans un cadre politique cohérent et avec une aide adaptée des bailleurs de fonds, est essentielle pour que tous soient convaincus, à tous les niveaux, que l'approche adoptée ne sera pas victime d'un nouveau courant de pensée d'ici quelques années. A intervalles réguliers, les penseurs du développement présentent, en effet, une nouvelle série d'idées et d'approches dont on espère qu'elles marcheront mieux que les précédentes. Le paradigme actuel associe le souci de l'environnement et la gestion des ressources naturelles, les femmes, les méthodes participatives, les connaissances autochtones, la formation, le développement institutionnel, la bonne administration et la décentralisation. Le discours semble excellent, les idées convaincantes et l'orientation valable. Cependant, il faut se rappeler que les partisans des "modes" antérieures, qui paraissent aujourd'hui désespérément défectueuses, exprimèrent alors un enthousiasme similaire. Tout comme les approches précédentes, la Gestion de Terroirs ne produira pas de miracles. Des difficultés entravent la mise en place d'une procédure apparemment intelligente en théorie, mais qui demandera vraisemblablement plus de temps et d'efforts que ceux que peuvent donner les projets conventionnels, et exigera une pensée novatrice pour établir des systèmes de suivi et d'évaluation appropriés. Cependant, la Gestion de Terroirs s'impose de plus en plus comme constituant un important pas en avant et un cadre de travail raisonnable si les problèmes évoqués sont bien pris en compte.

Conséquences opérationnelles.

Les bailleurs de fonds doivent assurer un appui solide à cette approche et ce, dans le long terme, tout en essayant de maîtriser les problèmes lorsqu'ils surviennent en apportant les modifications appropriées.