Cover Image
close this bookFindings No. 92 - Le développement rural, la réduction de la pauvreté et la croissance environnementale en Afrique Subsaharienne., La Banque Mondiale
View the document(introduction)
View the documentLes toutes premières stratégies du développement rural
View the documentLes changements de la stratégie
View the documentLa nouvelle stratégie fonctionne-t-elle?
View the documentLes faiblesses de la nouvelle stratégie
View the documentAjustements nécessaires dans l'élaboration de la stratégie
View the documentRôle de la Banque mondiale

Les changements de la stratégie

Les changements de la stratégie avaient commencé à la fin des années 80 et au début des années 90.

En premier lieu, les donateurs ont soutenu les réformes économiques, la levée des contrôles des prix, les réformes des dépenses publiques, la réforme de la commercialisation et de l'offre des intrants pour permettre la participation du secteur privé et coopératif dans un environnement plus compétitif. Les systèmes bancaires privé et coopératif ainsi que l'intermédiation financière ont été encouragés.

En deuxième lieu, les projets de développement rural intégré avaient commencé à être délaissés par les donateurs et les gouvernements, de même que le furent les projets de crédit au secteur agricole public et les projets d'irrigation à grande échelle. Les projets de production des produits de base avaient continué, avec une insistance sur l'efficacité et la restructuration des entreprises.

En troisième lieu, un système national unique de recherche et de vulgarisation agricole sur le plan national fut créé dans beaucoup de pays.

En quatrième lieu, des groupes de paysans pouvaient recevoir une aide accrue dans la gestion des approvisionnements en intrants, de la commercialisation, de l'irrigation, de la plantation d'arbres et de la conservation du sol.

Le premier modèle-pilote de cette approche avait été appliqué avec succès à la vulgarisation agricole au Kenya. Un résultat positif similaire a été enregistré au Burkina Faso.