Cover Image
close this bookL'élevage de la volaille, Tome 2, Maisonneuve et Larose, 1992
close this folderVII. Les œufs et l'incubation
close this folder7.4 - L'incubation
View the document(introduction)
View the document7.4.1 - Incubation naturelle
Open this folder and view contents7.4.2 - Incubation artificielle
View the document7.4.3 - Hygiène de l'incubateur
View the document7.4.4 - Périodes critiques de l'incubation
View the document7.4.5 - Causes de mortalité
View the document7.4.6 - Fumigation des œufs
View the document7.4.7 - Le mirage des œufs
View the document7.4.8 - Eclosion
View the document7.4.9 - Sexage des poussins
View the document7.4.10 - Sexage d'oiseaux plus âgés
View the document7.4.11 - Nombre de poussins produits par incubation

7.4.5 - Causes de mortalité

Le nombre d'œufs non fécondés ou incomplètement développés peut varier énormément en fonction des circonstances. Si, par exemple, la température de couvaison ou l'humidité relative est trop élevée ou trop basse, le pourcentage d'éclosion sera réduit, l'ampleur de cette réduction dépendant de l'écart entre la température réelle et la température idéale. Si la température est trop élevée, les poussins éclosent prématurément et, dans le cas contraire, tardivement. De même, si les œufs ne sont pas suffisamment retournés, la fertilité sera réduite et le nombre de morts en coquille sera plus élevé puisqu'ils auront été stockés trop longtemps ou maintenus à une température inadéquate avant l'incubation.

Les gènes létaux peuvent poser un problème surtout dans le cas de populations consanguines associées à la production de populations hybrides, mais ne devraient pas avoir de conséquences dans le cas de populations exogames. Les maladies ne devraient pas être une source de problème si les mesures d'hygiène appropriées sont prises.