Cover Image
close this bookL'élevage de la volaille, Tome 2, Maisonneuve et Larose, 1992
close this folderX. La commercialisation des produits avicoles
close this folder10.2 - La commercialisation des œufs
View the document(introduction)
View the document10.2.1 - Lavage des œufs
View the document10.2.2 - Stockage des œufs
View the document10.2.3 - Le classement des œufs

10.2.1 - Lavage des œufs

Seuls les œufs sales doivent être lavés. Le lavage au moyen d'un chiffon humide est à éviter à tout prix, car une contamination encore plus rapide peut s'ensuivre. Il est toutefois essentiel de procéder au lavage des œufs pour leur commercialisation. Les œufs salis par du fumier de volaille ou des débris d'autres œufs ne se vendent pas facilement, sauf en cas de pénurie grave. Le meilleur moyen de laver les œufs consiste à les immerger dans de l'eau contenant un assainisseur. La température de cette eau doit être supérieure à celle des œufs et devrait, dès lors, avoisiner 33° à 35°C pour les climats tempérés, et 40°C pour les climats tropicaux. Aux températures basses, il convient de prévoir une immersion de dix à quinze minutes pour désinfecter complètement les œufs, alors qu'aux températures élevées, l'immersion n'excédera pas trois à cinq minutes, surtout dans le cas d'œufs sélectionnés pour l'éclosion, car à température plus élevée, l'embryon peut souffrir d'une immersion prolongée.

Les œufs peuvent être immergés dans l'eau contenant un assainisseur après avoir été disposés dans un récipient en plastique doucement balancé d'avant en arrière. Ils seront alors propres dans les temps impartis. La méthode la plus efficace est sans aucun doute la méthode mécanique mais, à défaut de ce type de matériel, il est relativement simple de fabriquer une machine manuelle qui donnera des résultats similaires. La quantité d'assainisseur ajouté à l'eau dépend des instructions du fabricant et les produits de ce type sont disponibles sous diverses appellations sur le marché. Des composés à base de composés d'ammonium quaternaire, des composés à base de chlore ou des composés d'iodophore sont conseillés. Afin de minimiser le risque de contamination, l'eau de lavage doit être renouvelée régulièrement.