Cover Image
close this bookLe cotonnier en Afrique tropicale, Maisonneuve et Larose, 1986
View the document(introduction)
View the documentLe technicien d'agriculture tropicale
View the documentAvant-propos
View the documentI. La culture du cotonnier, facteur de progrès
Open this folder and view contentsII. Connaissance de la plante
Open this folder and view contentsIII. Comment le cotonnier reagit-il dans son milieu physique?
Open this folder and view contentsIV. Le cotonnier dans le système d'exploitation
Open this folder and view contentsV. Les techniques culturales
Open this folder and view contentsVI. Cas particuliers
View the documentVII. Utilisations du coton-graine
View the documentConclusion
View the documentLexique
View the documentBibliographie sommaire
View the documentAgence de cooperation culturelle et technique
View the documentLe centre technique de cooperation agricole et rurale (c.t.a.)

Lexique

Alluvions: Sols constitués de dépôts laissés par les cours d'eau dans les vallées larges.

Amendement: Epandage et incorporation au sol de produits qui en améliorent les propriétés physiques et chimiques (chaux, dolomie...).

Anatomie (d'une plante): configuration des différentes parties de l'appareil végétal, indiquant la disposition des unes par rapport aux autres, et leur rôle.

Assolement: Répartition des cultures sur les différentes parcelles d'une exploitation. Désigne aussi les successions ou l'alternance des cultures sur ces parcelles.

Bilan minéral (du sol): ensemble des mouvements d'éléments chimiques prélevés dans le sol ou apportés au sol. Les derniers doivent au moins équilibrer les premiers pour conserver la fertilité.

Chrysalide: Nymphe de Lépidoptère, entre le stade larve (ou chenille) et le stade papillon.

Complantation: Forme d'association culturale qui consiste à planter ensemble (généralement en lignes intercalées) plusieurs types de culture, ou à planter la deuxième lorsque la première est en cours de végétation.

Cotylédons: Lobes qui constituent la plus volumineuse partie de l'intérieur d'une graine et qui, en se développant à la levée, permettent à la plantule de se nourrir en attendant la formation des feuilles.

Courbe de niveau: ligne rejoignant des points d'égale altitude, c'est-à-dire des points de la surface du sol inscrits dans le même plan horizontal.

Délintage: Action d'enlever par divers procédés (arrachement, brûlage ou attaque chimique) le duvet («linter») et les fibres courtes qui restent sur la graine du coton après l'égrenage.

Dicotylédone: Se dit d'une plante à feuilles larges dont la graine contient deux cotylédons, par opposition aux plantes à feuilles allongées.

Eradiquer: Arracher la plante avec ses racines.

Erosion (hydrique): Usure du sol, par le battement des gouttes de pluies, et surtout par entraînement et arrachement provoqués par le ruissellement.

Fongicide: Produit chimique détruisant les champignons agents de maladies des plantes.

Gossypol: Substance toxique présente dans l'ensemble des organes de la plupart des cotonniers cultivés, y compris la graine, sous la forme de petits points de couleur foncés. Les animaux ruminants (bœufs, moutons, chèvres...) ne sont pas sensibles à sa toxicité, à l'inverse des autres animaux (porcs, volailles...) et des hommes.

Humifère: Se dit d'un sol riche en matière organique.

Insecticide: Produit utilisé pour empoisonner les insectes.

Intensification: Dans un système de culture, mise en œuvre d'un ensemble de facteurs qui a pour but d'obtenir des rendements élevés.

Jachère: Terre laissée temporairement inculte.

Matière active: Constituant actif d'un insecticide ou d'un herbicide, par opposition au «produit commercial», dans lequel il est mélangé avec des substances neutres ou «supports» pour en rendre possible l'utilisation et la conservation.

Matière organique (du sol): L'ensemble des débris d'origine végétale ou animale plus ou moins décomposés, et qui seront progressivement «minéralisés», c'est-à-dire transformés en éléments chimiques nutritifs directement utilisables par les plantes.

Micro-organismes: Etres vivants infiniment petits, animaux ou végétaux: ils peuvent être, soit nuisibles (par exemple, agents de maladies), soit utiles (par exemple, organismes qui constituent la vie normale du sol, ou qui combattent les ennemis des cultures).

Micro-relief: Irrégularités dans la pente générale du terrain, à base de contre-pentes très localisées, qui souvent ne sont pas prises en compte par les levés topographiques.

Miellat: Substances collantes sécrétées, comme le miel, par certains insectes.

Morphologie: (voir anatomie).

Mycoplasme: Type de micro-organisme agent de certaines maladies internes des plantes.

Percolations: Mouvements descendants d'eaux en excédent et d'éléments chimiques en solution, à travers le profil du sol jusqu'à une profondeur où ils sont perdus pour l'alimentation des plantes. pH: Chiffre caractérisant la réaction d'un sol (acidité ou alcalinité). Un sol acide a un pH inférieur à 6,5. Un sol basique ou calcaire a un pH supérieur à 7.

Poquet: Trou dans lequel on dépose plusieurs graines de semence.

Pouvoir germinatif: Aptitude des graines à germer, exprimée en pourcentage.

Rémanence: Durée pendant laquelle un insecticide, un herbicide ou un fongicide conservent leur efficacité après application.

Rhizomes: Tiges souterraines horizontales de certaines plantes.

Rotation: Succession de différentes cultures au cours des années sur une même parcelle.

Scarifiage: Travail du sol sans retournement.

Sole: Partie d'une terre occupée par une culture à un moment donné de la rotation.

Stériliser (la plante): la rendre stérile, c'est-à-dire impropre à porter des fruits.

Vecteur (de maladie): Insecte qui transmet la maladie en piquant successivement une plante malade et une plante saine.

Verse: Effet du vent, du poids des fruits ou d'un manque de solidité des tiges, aboutissant à coucher les plantes au sol.

Virus: agent de certaines maladies internes.

Volatilisation: Passage de certains éléments chimiques à l'état gazeux pour se perdre dans l'atmosphère.