Cover Image
close this bookLe bananier plantain, Maisonneuve et Larose, 1985
close this folder3. Les cultures traditionnelles sans intrants
View the document1 - Le choix du terrain
View the document2 - La préparation du terrain
Open this folder and view contents3 - La plantation
View the document4 - Le choix des cultivars
View the document5 - Le choix des dates de plantation
View the document6 - Le choix des associations culturales
View the document7 - Avantages de la jachère, type de jachère
View the document8 - L'entretien de la plantation

4 - Le choix des cultivars

Le choix dépendra bien sûr des cultivars disponibles dans l'entourage du planteur, des habitudes et/ou des éventuels interdits alimentaires. On constate par exemple la nette prédominance des cultivars de "faux-cornes" en Afrique de l'Ouest (Côte d'Ivoire) par rapport aux "frenchs" alors qu'en Afrique centrale (Cameroun, Zaïre, Gabon) les "frenchs" et les "faux-cornes" sont aussi nombreux.

Au niveau du champ traditionnel on plantera des cultivars différents. La durée des cycles n'étant pas la même d'un cultivar à l'autre, le planteur récoltera ses régimes les uns après les autres et non pas tous à la fois. En culture intensive on verra que l'on a tout intérêt au contraire à regrouper les récoltes et donc à planter des parcelles homogênes.

Dans ce système de culture, les "frenchs" sont plus productifs que les "faux-cornes".