Cover Image
close this bookPisciculture en eau douce: le tilapia, Maisonneuve et Larose, 1993
View the document(introduction)
View the documentIntroduction
View the documentI. Pourquoi élever du poisson?
Open this folder and view contentsII. Le milieu d'élevage
Open this folder and view contentsIII. Le poisson
Open this folder and view contentsIV. Les problèmes sanitaires
Open this folder and view contentsV. La construction des milieux d'élevage
Open this folder and view contentsVI. La production
Open this folder and view contentsVII. Approche économique
View the documentGlossaire
View the documentListe des auteurs cités
Expanding the text here will generate a large amount of data for your browser to display

Introduction

Que sont la pêche et la pisciculture?

Malgré les combinaisons et interférences qui, dans les lacs par exemple, lient la pisciculture en cages à la pêche de proximité, des différences fondamentales dans l'attitude et le comportement de l'Homme vis-à-vis du poisson en tant que nourriture et en tant que rente conduisent à de nécessaires définitions

La Pêche constitue un prélèvement dans le milieu aquatique d'animaux aquatiques comestibles: poissons, crevettes, camarons, grenouilles... Elle doit être en harmonie avec la capacité de production de ce milieu. Actuellement, le nombre des pêcheurs, le perfectionnement des engins, des méthodes et des pratiques de pêche, conduisent non plus à une simple cueillette mais à des prélèvements excessifs dans des marigots, rivières et lacs de plus en plus sollicités pour d'autres usages et de plus en plus gâtés par l'érosion, l'assèchement, la pollution et bien d'autres nuisances.

La Pisciculture est l'élevage, l'élaboration, d'un animal appelé « poisson ». Comme tout élevage, elle est plus ou moins difficile suivant l'espèce de poisson qu'on élève, suivant la quantité et la qualité de l'eau dont on dispose et suivant le sol dans lequel on creuse des bassins ou sur lequel on édifie la digue de l'étang de production. L'élevage de poissons d'eau douce s'élevait à 6 millions de tonnes en 1987, dont plus de 84 % en Asie et moins de 0,5 % en Afrique. Celui de la carpe (considérée vernaculairement (1) (*) au sens large), qui demande une technologie assez avancée, atteint près de 3,5 millions de tonnes, essentiellement en Asie. Le Tilapia, originaire d'Afrique occupe la troisième place (près de 250 000 tonnes) en termes de production par groupes d'espèces: il s'agit là du poisson le plus facile à élever [3, 17].

1. Les mots suivis de (*) figurent au glossaire.

La demande en poisson dépend de la proximité des sources d'approvisionnement et des marchés. Peu coûteux près des lieux de pêche, le poisson l'est davantage quand on s'en éloigne, d'où l'intérêt de son élevage là où la pêche n'existe pas. La demande en poisson d'élevage est fonction du niveau de vie des consommateurs et surtout de leur capacité monétaire d'acheter, qui souvent est faible. La pisciculture artisanale est celle des paysans , à l'échelle de leurs moyens techniques et physiques, dans le but d'augmenter la qualité et la diversité de leur alimentation et, au-delà, de tirer profit de leur élevage par la vente ou l'échange des produits en excédent. Elle doit donc porter sur un animal rustique, de croissance rapide, bien apprécié par le consommateur: tel est le tilapia, et elle doit s'appliquer à des situations financières et foncières modestes.

« Pisciculture en eau douce: le Tilapia » s'adresse donc à ces paysans et à leurs formateurs, encadreurs et conseillers, avec l'ambition de leur donner quelques règles simples, illustrées par des croquis, dessins et photos qui leur parleront mieux que de longs discours. « Pisciculture en eau douce: le Tilapia » se veut, en quelque sorte, un aide-mémoire, un vade mecum à leur intention.