Cover Image
close this bookInfobriefs : Bulletin d'information sur les meilleures pratiques No. 1 - Exemple de pratique optimale portant sur les problématiques hommes/femmes, La Banque Mondiale
View the document(introduction)
View the documentExemple de pratiques optimales portant sur les problématiques hommes/femmes.

(introduction)

FINDINGS présente les travaux sur les analyses économiques et sectorielles réalisées par la Région Afrique de la Banque Mondiale et les gouvernements membres. FINDINGS est une publication périodique du Département technique, Région Afrique de la Banque Mondiale.

Exemple de pratiques optimales portant sur les problématiques hommes/femmes.

Les femmes rurales dans le Sahel et leur accès à la vulgarisation agricole: Une étude sectorielle. (Rural Women in the Sahel and their Access to Agricultural Extension: A Sector Study). (Rapport No. 13532)

Objectifs: L'étude a évalué les contraintes sur les femmes, les priorités et les besoins en relation avec la vulgarisation agricole.

Impact sur le terrain: Katrine Saito, Daphne Spurling et leur équipe de travail ont démontré l'effet de l'inégalité entre les sexes dans l'organisation et les activités de vulgarisation agricole conventionnelle. Leur vision a souvent été confirmée par les femmes rurales Africaines, à travers la Plate-forme Africaine d'Action (African Platform for Action) et la Déclaration de Pékin.

Enseignements tirés: Les activités et les messages de vulgarisation doivent être basés sur un diagnostic qui prenne en compte les inégalités entre les sexes dans les activités, les ressources, les opportunités et les gains.

" Les femmes ont moins de temps par rapport aux hommes, et consacrent certaines périodes de la journée à des activités particulières. Les activités de vulgarisation doivent répondre aux exigences de temps et de lieu exprimées par les femmes.

" Les besoins de vulgarisation des hommes et des femmes diffèrent. Les femmes ont besoin d'une vulgarisation directe sur les cultures et le bétail qu'elles pratiquent ou dont elles ont la responsabilité.

" Une priorité des services de vulgarisation devrait consister à faciliter l'accès des femmes aux techniques qui réduisent l'effort physique.

" Les travailleurs masculins de la vulgarisation agricole devraient apprendre comment aborder les femmes productrices d'une façon culturellement acceptable.

" Le nombre du personnel de vulgarisation féminine devrait être augmenté.

Pour toutes informations relatives à ce rapport, veuillez contacter Mme. Katrine Saito par écrit au J9-131, AF5AE, Banque Mondiale, 1818 H Street, NW, Washington, D.C. 20433, ou par téléphone au (202)473-5009.