Cover Image
close this bookL'eau et la santé dans les quartiers urbains défavorisés, GRET, 1994
View the document(introduction)
View the documentPrésentation de l'ouvrage
View the documentPréface
Open this folder and view contentsDans le droit fil de Rio et de l'Agenda 21
Open this folder and view contentsSynthèses des contributions à la table ronde
Open this folder and view contentsDe nombreuses initiatives à travers le monde
Open this folder and view contentsConclusions et recommandations issues de la table ronde
Open this folder and view contentsAnnexes

Préface

Parmi les risques que court notre planète au seuil du XXIème siècle, l'explosion démographique de certaines régions du monde et l'urbanisation galopante et mal contrôlée qui en est la conséquence prévisible, ont retenu l'attention de la communauté internationale sans que jusqu'ici les mesures concrètes qu'il faudrait prendre pour y faire face aient été adoptées aux différents niveaux où elle s'imposent.

Pour passer des grands principes proclamés en 1992 au Sommet de la Terre à Rio et des orientations contenues dans l'Agenda 21 qui y a été adopté à la mise en oeuvre de programmes adaptés à la situation spécifique des populations concernées, c'est une longue suite d'approches concrètes à entreprendre qui doit mobiliser non seulement les Etats mais tous les acteurs de la société au plan local, régional, national et mondial.

Le gouvernement français a voulu apporter sans tarder une contribution à cette entreprise en retenant un aspect particulier, incontestablement crucial, du problème: les relations entre l'eau et la santé dans les quartiers défavorisés des grandes agglomérations urbaines. Comment parvenir à ce que les populations de ces quartiers, dont la santé et souvent la survie dépendent étroitement de leur accès à l'eau potable et à l'assainissement, puissent maîtriser la gestion équitable de cette ressource?

En réunissant à Sophia Antipolis du 21 au 23 février 1994 des experts et des praticiens de plus de 40 pays d'Afrique, d'Asie, d'Europe et d'Amérique, il s'agissait de procéder à un échange d'expériences de terrain qui mettent en lumière les difficultés à surmonter et les méthodes à utiliser pour vaincre les inerties, mobiliser les acteurs à tous les niveaux et dégager des recommandations qui pourraient être reprises par les instances internationales où ces problèmes seront évoqués.

C'est par la description et l'analyse de toute une série de cas concrets dont le compte rendu par les responsables de terrain a donné lieu à des échanges de vues très animés avec la participation des institutions internationales, que la Table Ronde ouverte par Mme Simone Veil, Ministre d'Etat, Ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville, et clôturée par M. Michel Barnier, Ministre de l'Environnement, a fait progresser la compréhension des mesures à prendre et des résultats à rechercher.

Ainsi, avons-nous voulu en garder la tance la plus utile possible en consignant dans un livre facilement accessible les débats et les recommandations, mais aussi la description et l'analyse des projets présentés et de quelques autres de même nature, dans leur diversité et dans leurs convergences. Que leurs responsables en soient ici chaleureusement remerciés!

Stéphane Hessel,
Ambassadeur de France, Président du programme Solidarité Eau, Président de la Table Ronde de Sophia Antipolis.

Nous remercions vivement les personnes qui nous ont fourni les cas à partir desquels les fiches sur les initiatives dans le monde ont été réalisées:

S.R. Hien (Ministère de la Santé, Ouagadougou), Essay Kouadio (SODECI). Rooswitha Simandjuntak (PAM JAYA). Moussa Kaba (GIE JIGUI). Aleksandra Ogrodnik (RWMO). Klaus Erbel (GTZ). Jesús Quiroz (PROE). Isabelle de Boismenu (GRET Habitat). Claude Lefrou (BRGM). Daniel Henrys (OPS/OMS). Mohamed Shareef Ghoneim. Bernard Collignon. Janique Etienne (BURGEAP). Kalpana Sharma THE HINDU). Ricardo Bentin (CIDAP). Alfredo Buso (COHAB). Alain Mathys (GREAO). Habiba Laalou (Association BOUREGREG). Fabienne Dehais (CUF).. Joël Audefroy (Hic). Khatim Kherras (wilaya de Constantine). Mario Vasconez, Rodrigo Barreto (CIUDAD). Maria Lúcia G. Borba (IRC) Nestor Espinoza (CIDAP).

et particulièrement les animateurs des quatre ateliers:

Atelier 1 - Le rôle des institutions

Président: Jean-Pierre Elong Mbassi
Rapporteur: Mario Vasconez
Secrétaire: Jean-Marie Tetart

Atelier 2 - Santé, animation sanitaire et participation communautaire

Président: Habiba Laalou
Rapporteur: Kalpana Sharma. Secrétaires:
Pierre - Marie Grondin et Pascal Revault.

Atelier 3 - Technologies et savoir-faire appropriés

Président: Marie - Dominique de Suremain
Rapporteur: Amadou Diallo
Secrétaires: Janique Etienne, Yves Vailleux

Atelier 4 - Financement et gestion des opérations

Président: Daby Diagne
Rapporteur: Rooswitha Simandjuntak
Secrétaires: Patrice Deniau et Jean Jaujay.

Les coordonnées des personnes citées figurent en contacts dans les fiches de cas.

Nous remercions également pour leur contribution:

Alain le Seac'h, Bérangère Quincy, Geneviève Verbrugge, Alisa Shen, Jean-Loïc Nicolazo, Philippe Guettier, Josette Le Foll Picou, Evelyne Sagne, Jean-Paul Grouès, Iris Boinvilliers, Serge Allou, Emmanuèle Dufour.