Cover Image
close this bookArtsanat et développement, GRET, 1986
close this folderTroisième partie - Le système mixte: Artisanat-industrie
close this folderLa répartition des rôles - Artisanat - Industrie
close this folderL'artisanat de clientèle
View the document(introduction)
View the documentLa confrontation avec l'industrie
View the documentLa complémentarité: Une priorité pour le développement
View the documentLe mode de croissance

(introduction)

La fonction déterminante autour de laquelle s'ordonne l'activité de ce type d'artisanat, c'est l'existence de produits OU de services réalisés sur commande, sur mesure, en fonction d'un besoin spécifique souvent individuel et non standardisable. Dans ce cas, nous l'avons vu, c'est la décision du client qui m et en route un procès de production reposant fortement sur le savoir-faire en tant que combinaison toujours renouvelée des éléments techniques des métiers.

Cette combinaison souple des facteurs de production s'adapte bien à un type de fonctionnement autonome à base d'initiative individuelle; elle requiert toutefois une formation qui dépasse la seule exécution technique pour aborder la capacité de conception et la vue d'ensemble du métier.

Cette individualisation, de part et d'autre, de la dimension technique conduit à une identification du producteur à son produit qui apparaît dans le phénomène de la responsabilité.

Cette réponse individuelle à des besoins individuels avec l'engagement de donner satisfaction (sous peine de non-paiement) est la forme la plus fine du rapport producteur-consommateur: adaptée par nature, elle est totalement autocentrée.

Il s'agit non seulement de l'artisanat de services, mais aussi de toutes les activités de production liées à des besoins spécifiques. La distinction traditionnelle artisanat de production-artisanat de service ne rend pas compte de ce mécanisme dans la mesure où elle rejette dans l'artisanat de production des activités qui sont en fait de véritables services, même si elles sont productives.