Cover Image
close this bookTechniques d'impression à coût modéré, GRET, 1986
close this folder4. Annexes
View the documentAnnexe 1 - Analyse des coûts d'un atelier d'imprimerie offset (Abidjan)
View the documentAnnexe 2 - Méthode de calcul du coût des tirage en duplication
View the documentAnnexe 3 - Recettes de gelée pour hectographie a l'eau
View the documentAnnexe 4 - Fabrication et utilisation du duplicateur a stencil en bois type
View the documentAnnexe 5 - Fabrication de matériel pour sérigraphie
View the documentAnnexe 6 - Quelques fabricants de matériels et quelques prix

Annexe 2 - Méthode de calcul du coût des tirage en duplication

"A quel prix moyen revient une page imprimée?" est une question à laquelle il faut savoir répondre en bien des circonstances:

- pour comparer plusieurs procédés lorsqu'on souhaite s'équiper;

- pour comparer le coût d'une copie si on était équipé au prix auquel on peut obtenir le travail en sous-traitance;

- pour, une fois équipé, fixer le prix des travaux à façon pour des clients extérieurs;

- pour comparer le coût de la diffusion d'imprimés au coût d'autres moyens de communication (radio, réunions...).

La méthode que nous proposons ici est très simple et adaptée au cas de la duplication au stencil. Mais elle peut être adaptée sans difficulté aux autres procédés, en gardant à l'esprit qu'il faut bien distinguer le coût de la création de la forme imprimante (ici le stencil, en sérigraphie l'écran, en offset la plaque), du coût du tirage lui-même.

Nous n'envisageons dans la méthode ci-dessous que les coûts matériels (amortissement et consommables). Les coûts en main d'oeuvre devraient eux aussi être évalués, surtout dans le cas où on vend des travaux à l'extérieur. Cela est plus difficile et doit être fait cas par cas, en particulier en fonction de la longueur du tirage. Il est essentiel alors de distinguer des opérations unitaires, en particulier au tirage. En effet la mise en place de la forme imprimante et les réglages (ce qu'on appelle en offset le "calage") prend toujours le même temps, par exemple 15 mn. Au contraire la durée du tirage proprement dit est proportionnelle au nombre d'exemplaires (par exemple 15 mn pour 500 exemplaires). Il faudra donc 15 + 15 = 30 mn pour tirer 500 copies, soit 0,6 mn/copie, mais 15 + 60 = 75 mn pour tirer 2000 copies, soit 0,375 mn/copie.

D'autre part il est essentiel de ne pas oublier les frais généraux de gestion de l'unité de duplication: le responsable peut parfois passer beaucoup de temps à rechercher des fournitures ou un réparateur, et c'est un temps coûteux.

Coût moyen d'un stencil usuel (a)

a=b+c

" b. est le prix d'un stencil vierge

" c. est le coût de sa création c=d+e

" d. est le coût de la dactylographie d=(f+g)/n

" f. est l'amortissement annuel de la machine à écrire (en général, prix d'achat divisé par 5)

" g. est le coût annuel d'entretien de la machine (forfait pour rubans, réparations, etc.)

" n. est le nombre de pages dactylographiées par cette machine dans l'année, que ce soit sur papier ordinaire ou sur stencil

" e. est le coût moyen de la gravure d'illustrations e=h/(3.m)

" h. est le coût du matériel de dessin sur stencil (stylets, plaques...)

" m. est le nombre total annuel de stencils usuels

Coûts moyen d'un stencil électronique (i)

i=j+k

(dans le cas où on sous-traite la gravure des stencils, i est égal au prix payé)

" j. est le prix d'un stencil électronique vierge

" k. est le coût de sa gravure k=l/o

" l. est la somme de l'amortissement et de l'entretien annuel du graveur électronique

" o. est le nombre de stencils électroniques gravés dans l'année

Coût moyen d'une page imprimée

P=(a.m+i.o+r+s)/q

" q. est le nombre de pages imprimées dans l'année

" r. est la somme de l'amortissement et de l'entretien annuel du duplicateur

" s. est le prix des fournitures
s=q(1,1t/500+u/7000)

" t. est le prix d'une ramette de 500 feuilles; le coefficient 1,1 tient compte de 10 % de pertes au tirage

" u. est le prix d'un tube d'encre. Un tube standard fait en moyenne 7000 copies.