Cover Image
close this bookLa production laitière, Maisonneuve et Larose, 1996
View the document(introduction)
View the documentLe technicien d'agriculture tropicale
View the documentRemerciements
View the documentPréface
View the documentI. L'importance de la production laitière
View the documentII. Systèmes de production laitière et commercialisation
View the documentIII. L'élevage des veaux
View the documentIV. L'élevage des génisses
View the documentV. La conduite et l'élevage des vaches laitières
View the documentVI. L'alimentation des vaches laitières
View the documentVII. Les races laitières et la reproduction pour les élevages laitiers
View the documentVIII. Les produits laitiers
View the documentIX. Le développement de la production laitière
View the documentGlossaire
View the documentBibliographie
View the documentAgence de la francophonie (ACCT)
View the documentLe centre technique de coopération agricole et rurale

Agence de la francophonie (ACCT)

L'agence de la Francophonie (ACCT) créée à Niamey en 1970, sous l'appellation d'Agence de coopération culturelle et technique est l'unique organisation intergouvernementale de la Francophonie et le principal opérateur des Conférences bisannuelles des chefs d'État et de gouvernment des pays ayant le français en partage, aussi appelées Sommets francophones.

L'Agence assure le secrétariat de toutes les instances de la Francophonie. Elle déploie son activité multilatérale dans les domaines de l'éducation et de la formation de la culture et de la communication, de la coopération juridique et judiciaire, de diverses actions au titre de la direction générale du développement et de la solidarité.

Outre son siège, situé à Paris, l'Agence dispose d'une Ecole internationale de la Francophonie à Bordeaux (France) où est située sa direction générale Education-Formation, d'un Institut de l'énergie des pays ayant en commun l'usage du français (IEPF) à Québec (Canada), d'un Bureau de liaison avec les organisations internationales à Genève (Suisse), d'un Bureau de liaison avec l'Union européenne à Bruxelles (Belgique), d'un Bureau permanent d'observation aux Nations unies à New York aux Etats-Unis, d'un Bureau régional de l'Afrique de l'Ouest à Lomé (Togo), d'un Bureau régional de l'Afrique centrale à Libreville (Gabon), d'un Bureau régional pour l'Asie-Pacifique à Hanoi (Viêt-Nam).

L'ACCT regroupe 46 pays ou gouvernements: Bénin, Bulgarie, Burkina-Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Canada, Canada-Nouveau-Brunswick. Canada-Québec, Centrafrique, Communauté française de Belgique, Comores, Congo. Côte-d'Ivoire, Djibouti, Dominique, Egypte, France, Gabon, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée-équatoriale, Haïti, Laos, Liban, Luxembourg, Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Moldavie, Monaco, Niger, Roumanie, Rwanda, Sainte-Lucie, Sénégal, Seychelles, Suisse, Tchad, Togo, Tunisie, Vanuatu, Viêt-Nam, Zaïre.

[Le Royaume de Belgique, le Cap-Vert et Saint-Thomas-et-Prince portent à 44 le nombre des pays et gouvernements participant aux Sommets.