Cover Image
close this bookInsectes nuisibles aux cultures vivrières et maraîchères Tome 1: Notions de base, Maisonneuve et Larose, 1988
View the document(introduction)
View the documentLe technicien d'agriculture tropicale
View the documentRemerciements
View the documentAvant-propos
Open this folder and view contentsPremier volume - notions de base
View the documentAgence de coopération culturelle et technique
View the documentLe centre technique de coopération agricole et rurale (C.T.A.)

Remerciements

Les éditeurs remercient les sociétés DOW CHEMICAL, CHIMAC-AGRIPHAR, RHONE-POULENC AGROCHIMIE, qui ont permis, grâce à leurs aimables contributions, la réalisation des planches en couleurs de cet ouvrage.

Les auteurs tiennent également à exprimer leur gratitude aux nombreux spécialistes du CIRAD pour l'aide précieuse que ceux-ci leur ont apportée, en particulier MM. D. BORDAT, BETBEDER-MATIBET.

Ils ont aussi bénéficié de l'avis de M. THEISSEN, chargé de mission de coopération technique et de documentation réglementaire au Service de la Protection des Végétaux (France).

Enfin, les publications et documents techniques de l'ACTA, de l'IRAT/CIRAD, du PRIFAS/CIRAD, du GTZ, des firmes phytosanitaires, ont constitué une source appréciable de renseignements.

Les opinions exprimées ainsi que les orthographes des noms propres et les limites territoriales figurant dans le présent document n'engagent que les auteurs et nullement la position officielle et la responsabilité de l'Agence de Coopération Culturelle et Technique et le Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale.

© G.-P. Maisonneuve et Larose et A.C.C.T., 1988

ISBN: 2.7068.0972.8 et 92.9028.128.6 (ouvrage complet)
2.7068.0973.6 et 92.9028.129.4 (1er volume)

La loi du 11 mars 1957 n'autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part, que les «copies ou reproductions strictement réservées a l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective " et, d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, «toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite» (alinéa 1er de l'article 40),

Cette représentation ou reproduction par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal.