Cover Image
close this bookLe butane et le kérosène en chiffres: 26 fiches économiques, techniques et pratiques pour l'Afrique de l'Ouest, GRET, 1991
close this folderPremière partie fiches techniques
View the documentLe gaz, un besoin énergétique nouveau?
View the documentQui cuisine avec des réchauds à gaz?
View the documentEvolution du prix des énergies domestiques au Sahel, 1986-1990.
View the documentLes prix du butane au Sahel
View the documentFourneau à kérosène cherche opérateur
View the documentLe coût des différentes sources d'énergie de cuisson
View the documentLes performances des différents types de fourneaux
View the documentQuelques règles de sécurité pour l'utilisation du gaz domestique
View the documentLa consommation de gaz de pétrole liquéfié
View the documentRéseaux d'approvisionnement et de transport du butane et du kérosène
View the documentLe stockage du butane au Sahel
View the documentLes raffineries à la recherche d'une rentabilité
View the documentProduction et consommation mondiales de gaz naturel
View the documentProduction et consommation mondiales de pétrole
View the documentLes réserves de pétrole et de gaz naturel
View the documentOù sont les nouveaux gisements
View the documentQuelques données techniques de base

Quelques données techniques de base

Attention à ne pas confondre le GPL et le GNL. Comme le kérosène, il s'agit d'hydrocarbures différents dont il faut connaître la nature et les formes de stockage et d'utilisation. Le butane et le propane ont un pouvoir calorifique très élevé. Le kérosène est d'usage très facile.

GPL: LE GAZ DE PÉTROLE LIQUÉFIÉ

Le gaz de pétrole liquéfié ou GPL désigne tous les mélanges de butane et de propane, sans distinction. En Europe, deux catégories de GPL sont destinées aux usages domestiques: le butane commercial, qui renferme au plus 19% de propane et le propane commercial.

En Afrique de l'Ouest, le butane commercial contient un taux de propane variable pouvant aller jusqu'à 50%.

Le butane et le propane sont des hydrocarbures. Ils peuvent être recueillis directement sur les champs d'exploitation de pétrole et de gaz naturel. Mais les champs pétroliers et gaziers ne disposent pas toujours d'unités de liquéfaction: ces gaz sont alors brûlés en torchères. Le GPL est par contre un sous produit de raffinage inévitable.

Ces produits sont à l'état gazeux en atmosphère libre: mais, dès qu'ils sont conditionnés, ils passent spontanément en phase liquide sous l'effet de leur propre pression de vapeur saturante. Ils sont donc faciles à stocker et à utiliser en température ambiante: le butane gèle à 0°C et le propane à moins 40°C. Cette propriété est un atout important pour le GPL, car elle permet un système de distribution technologiquement très simple par rapport au gaz naturel liquéfié.

Le pouvoir calorifique du butane est très élevé: un kilogramme de butane fournit 13,7 kwh d'énergie.


Graphique 7: Les équivalences théoriques de pouvoirs calorifiques inférieurs; pression et température ambiante

LE KÉROSÈNE

Dans le langage courant, le mot kérosène désigne sans distinction le carburant d'aviation et le combustible domestique d'éclairage, de cuisson, de chauffage...

Le kérosène utilisé pour la cuisson est une huile moyennement visqueuse, obtenue par distillation du pétrole entre 100 et 250°C. On parle aussi fréquemment de fuel lorsque cette huile est utilisée pour le chauffage des locaux ou comme carburant dans certains moteurs, ou encore de pétrole lampant lorsqu'elle sert à l'éclairage.

Les carburéacteurs qui alimentent les moteurs à réaction et les turbines à gaz d'aviation sont des carburants obtenus par mélange de pétrole lampant et de différents additifs: essence, naphta..

A la pression atmosphérique, le kérosène est un liquide qui a un point de congélation inférieur à moins 50°C. Il est d'un usage très facile.

GNL: LE GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ

Le gaz naturel liquéfié ou G.N.L. est un hydrocarbure qui existe dans la nature, piégé dans certaines couches géologiques du sous-sol. On le trouve isolé, en gisement "sec", ou associé à du pétrole en gisement humide.

Résultant d'un processus de fermentation méthanique, le gaz naturel se compose à plus de 80% de méthane: ses propriétés en sont donc proches.

Le gaz naturel doit être liquéfié quand on veut le transporter sur de longues distances. Cette liquéfaction est obtenue en abaissant et en conservant sa température au-dessous de moins 162°C. Ainsi, 600 m 3 de gaz sont réduits à 1 m 3 de liquide. Aujourd'hui, ces contraintes d'utilisation limitent l'usage du gaz naturel à de grands consommateurs comme les industries et les réseaux urbains.